Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Il veut appeler son fils "Marseille", mais la mairie de Paris s'y oppose

samedi 30 septembre 2017 à 18:36 Par Romane Porcon, France Bleu Provence et France Bleu

Xavier Monnier voulait donner "Marseille" comme troisième prénom à son fils pour rendre hommage à sa ville fétiche. Mais la mairie du 19e arrondissement de Paris s'y oppose. Pour le service de l'état civil, Marseille est un nom de ville et pas un prénom, le papa marseillais lui se dit vexé.

 Xavier Monnier veut donner "Marseille" comme troisième prénom à son fils pour rendre hommage à sa ville (Illustration)
Xavier Monnier veut donner "Marseille" comme troisième prénom à son fils pour rendre hommage à sa ville (Illustration) © Maxppp -

Marseille, France

Xavier Monnier voulait appeler son fils Onken, Philip, Marseille Monnier, en référence aux origines congolaises de la maman, en hommage à son père et pour sa ville de cœur, rapporte 20 minutes. Xavier est l'heureux papa d'un petit garçon depuis ce lundi. Ce journaliste, originaire de Marseille voulait rendre hommage à sa ville adorée en donnant "Marseille" comme troisième prénom à son fils :"Je suis né à Marseille, j'ai grandi là-bas, on s'est mariés à Marseille. J'y vais tout le temps, j'y ai consacré deux livres et un documentaire. C'est ma ville donc j'avais envie d'adjoindre "Marseille" à mon fils."

"Je veux rendre hommage à Marseille, la ville qui m'a vu naître et grandir." - Xavier Monnier

Mais la mairie du 19e arrondissement de Paris refuse ce prénom : "J'ai eu un coup de fil assez énervé du service de l'état civil de la mairie qui m'expliquent qu'ils ont un problème avec le troisième prénom. Pour eux, Marseille c'est un nom de ville et pas un prénom. Ils m'ont dit que si je n'enlevais pas ce troisième prénom ils n'allaient pas sortir l'acte de naissance et ils laisseraient le Procureur s'en charger."

Le jeune papa est vexé pour lui l'argument de la mairie ne tiens pas : "Paris c'est aussi une ville et c'est un prénom et ça n'a jamais choqué personne. J'ai fais des recherches, le procureur de Marseille avait baptisé son fils Marseille pendant la Révolution française."

Pour l'instant, Xavier et sa femme ont donc enlevé le troisième prénom mais ils comptent bien se battre pour appeler leur fils Marseille : "C'est une ville que j'aime alors qu'on m'explique que je ne peux pas donner ce prénom symbolique à mon fils. On verra les actes de recours possible une fois que son acte de naissance sera délivré."