Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Ille-et-Vilaine : l'incroyable histoire d'une chevalière en or retrouvée dans le sable et rendue à son propriétaire

Perdue dans le sable en juillet 2018 à Saint-Malo, une chevalière en or a été retrouvée six mois plus tard par des chercheurs de trésor. Grâce à un long travail de recherches ils ont pu identifier le propriétaire de la bague. Une cérémonie de remise a été organisée ce mardi 30 juilllet.

La chevalière en or appartenait au grand-père de Jean-Charles.
La chevalière en or appartenait au grand-père de Jean-Charles. © Radio France - Benjamin Fontaine

"Je n'avais pas fait un trait dessus, mais je pensais vraiment que j'avais peu de chance de la revoir un jour." Ce mardi 30 juillet, alors qu'il tient dans sa main la chevalière en or de son grand-père, Jean-Charles, 62 ans est encore stupéfait. Il y a un an, en pleine baignade avec ses enfants sur la plage du Sillon à Saint-Malo, il perd la bague offerte par son père. "Ma fille m'avait dit de l'enlever, j'aurais dû l'écouter."

Aidé par sa famille, le sexagénaire remue ciel et sable pour retrouver le bijou mais sans succès. Il alerte les "objets trouvés" de Saint-Malo, sans succès. Attristé et résigné, Jean-Charles rejoint l'Allemagne, où il vit avec sa femme et ses enfants. Dix mois plus tard, en mai dernier, lors d'une conversation téléphonique, sa sœur l'invite à se rapprocher de sa cousine. "Elle a quelque chose à t'annoncer." Jean-Charles s'exécute et il apprend alors que sa chevalière a été retrouvée sur la plage de Saint-Malo par deux chercheurs de trésor. "Ça m'a semblé insensé, certains diront que c'est un miracle," s'amuse Jean-Charles.

L'heureux propriétaire de la chevalière (en bleu) en compagnie des découvreurs. - Radio France
L'heureux propriétaire de la chevalière (en bleu) en compagnie des découvreurs. © Radio France - Benjamin Fontaine

Pas un miracle, mais un véritable coup de chance. Le 23 janvier dernier, alors qu'il prospecte sur la plage du Sillon avec son détecteur de métaux, Etienne Hello, 67 ans entend deux signaux dans son casque. "En creusant je découvre alors une bague et une chevalière en or. Je fais ça depuis trente ans et c'est une première," raconte ce retraité de la police. Aidé de son ami Jean-Paul Lebastard, passionné de généalogie, Etienne se met en quête du propriétaire de la chevalière. Les armoiries présentes sur la bague vont les aider. 

Après quelques semaines de recherches, le duo remonte la trace d'une famille de la noblesse bretonne installée à Mézières-sur-Couesnon entre Rennes et Fougères. Une visite au château familial et une autre chez un bijoutier renommé de Rennes va leur confirmer qu'il s'agit bien de la chevalière perdue en juillet 2018 par Jean-Charles. 

Retrouvée deux jours après le décès du père de Jean-Charles

"Ce monsieur que nous ne connaissions pas a été très reconnaissant. Il a proposé une récompense mais nous avons refusé car nous ne faisons pas cela pour l'argent mais juste pour le plaisir," confie Jean-Paul. Les amis refusent toute rétribution en argent mais adhèrent à l'idée d'organiser une cérémonie pour la remise de la chevalière

Ce mardi 30 juillet, le trio s'est donc retrouvé dans le jardin du château de la Sécardais pour partager un pique-nique en compagnie d'une partie de la famille. L'occasion d'apprendre que la chevalière confiée à Jean-Charles par son père a été retrouvée deux jours après le décès de ce dernier. "Rien n'arrive par hasard chez nous," sourit un membre de la famille.

Choix de la station

France Bleu