Insolite

Ils rénovent le château du 15e siècle à Sars et Rosières pour en faire leur maison

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord mardi 14 avril 2015 à 18:42

chateau
chateau © Radio France - Virginie Bricout devant le château de ses rêves qui va bientôt devenir sa maison !

Virginie et Fabrice Bricout ont eu le coup de foudre pour le château Le Loir, ils l'ont racheté, et le rénovent depuis 2 ans sous l'oeil de l'architecte des bâtiments de France

Ce château c’est l’histoire d’un coup de foudre , un beau jour de 2011, Fabrice et Virginie en balade à moto découvrent le site, un édifice de 1403 protégé par ses douves avec 4 tourelles de 24 mètres de haut , c’est un véritable coup de cœur. Et comme la vie fait parfois bien les choses, et bien la propriétaire des lieux est une cliente de leur salle de sport, et du coup, quand elle a voulu vendre, ils ont été les premiers prévenus et en mois le préavis de vente était signé.

BHJ Chateau

Depuis 2 ans, ils rénovent ce havre de paix dans un parc de 2 hectares très arboré où coule un petit ruisseau, et où les paons viennent régulièrement faire leur roue ! Il a d’abord fallu consolider les murs de l’édifice en brique rouge avec des dessins  noirs , refaire toute la toiture car elle avait été endommagée par un incendie au début du 20° siècle.

Aujourd’hui, il reste encore 4 ans de travaux notamment pour rénover le pont levis et tout l’intérieur. Tout reste à imaginer pour ces 300m2, seules certitudes, la salle principale sera restaurée à l’identique avec la cheminée d’époque, même chose pour la petite chapelle installée dans une tourelle dont il reste encore des vestiges et quelques peintures au plafond.

 

château - Radio France
château © Radio France

 Quand aux 3 autres tours, une sera réservée pour un ascenseur , et les 2 dernières pour installer des espaces cuisine pour ne pas devoir prendre le petit déjeuner dans la grande salle de banquet !

En attendant le déménagement, la famille vit dans la dépendance du château, un château qui est devenu le chantier de leur vie , avec des investissements qu’ils ne comptent même plus, mais tant pis c’était leur rêve. Mais attention pas question après de jouer aux seigneurs, Virginie ne veut pas du titre de châtelaine, même si son mari aime quand même bien le « titre de Comte » s’amuse t’elle.

Vous pouvez visiter le château le week-end sur réservation au 06.13.43.52.50