Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Cyclisme DOSSIER : Tour de France 2019

INFO FRANCE BLEU - Tour de France 2019 : arrivée d'étape inédite à La Planche des Belles Filles

vendredi 24 août 2018 à 4:05 - Mis à jour le vendredi 24 août 2018 à 12:24 Par David Malle et Jean-François Fernandez, France Bleu Belfort-Montbéliard, France Bleu Besançon et France Bleu

C'est le responsable des arrivées du Tour de France qui a posté jeudi une photo mystère sur Twitter, en parlant "d'arrivée inédite" pour une étape de la Grande Boucle en 2019. France Bleu Besançon a retrouvé cet endroit, en haut de la Planche des Belles Filles, en Haute-Saône. La preuve en images.

L'endroit exact où sera jugée l'arrivée du Tour de France l'an prochain, à gauche la photo de notre reporteur, à droite celle d'ASO
L'endroit exact où sera jugée l'arrivée du Tour de France l'an prochain, à gauche la photo de notre reporteur, à droite celle d'ASO © Radio France - Jean François Fernandez - Stéphane Boury

Plancher-les-Mines, France

C'est une photo voulant entretenir le suspens qui le révèle, le Tour de France 2019 arrivera bien à La Planche des Belles Filles en Haute-Saône en juillet prochain. Même si Stéphane Boury, le commissaire général responsable des arrivées pour le Tour chez  Amaury Sport Organisation ne l'écrit pas dans son tweet, publié jeudi. Nous avons retrouvé l'endroit où il a pris la photo annonçant une arrivée d'étape inédite avec un pourcentage extrêmement difficile, 24 % à 100 m de la ligne d'arrivée de cette étape.

D'abord il y a eu la rumeur qu'une équipe d'ASO était à la Planche des belles Filles ce jeudi après-midi, puis cette photo mystère.  

Sur la piste de l'arrivée du Tour

Quand on connait la Planche, on sait que l'actuelle arrivée est goudronnée. Pour trouver de l'herbe dans le prolongement de la ligne d'arrivée qui est déjà à 20%, il faut continuer tout droit, c'est un peu comme un jeu de piste pour retrouver l'endroit où a été prise la photo.

L'actuelle arrivée du Tour sur le point vert, le sommet et la future arrivée sur le point rouge - Aucun(e)
L'actuelle arrivée du Tour sur le point vert, le sommet et la future arrivée sur le point rouge - Google Maps

Depuis l'actuelle ligne d'arrivée, au loin, on voit un chemin qui serpente dans la montagne. Il s'agit d'un chemin de randonnée qui en hiver est une piste de ski. En montant on arrive au sommet réel de la Planche des Belles Filles.

A gauche le panneau "20%" de la ligne d'arrivée, à droite le chemin qui serpente sur la montagne - Radio France
A gauche le panneau "20%" de la ligne d'arrivée, à droite le chemin qui serpente sur la montagne © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Au bout de la piste goudronnée (là où se positionnent les équipes des coureurs derrière la ligne d'arrivée) il suffit de suivre le chemin. Il grimpe déjà bien, mais la surprise est tout là-haut. Les lacets du chemin nous conduisent de virages en virages à un panneau indicateur de randonnée. 

Indication des chemins de randonnée, juste avant le sommet. - Radio France
Indication des chemins de randonnée, juste avant le sommet. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Juste sous ces panneaux, un texte explique aux randonneurs la caractéristique de cet endroit, le maquis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Panneau d'information pour expliquer ce qu'est le Maquis pendant la seconde guerre mondiale. - Radio France
Panneau d'information pour expliquer ce qu'est le Maquis pendant la seconde guerre mondiale. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Si on doute que l'équipe d'ASO est passée par là, les piquetages de géomètre nous mettent sur la bonne piste.

Derniers mètres avant le point le plus haut de la Planche des Belles Filles - Radio France
Derniers mètres avant le point le plus haut de la Planche des Belles Filles © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Et là, le randonneur commence à souffrir un peu. Il faut dire que la pente est raide. A la sortie du dernier virage, les coureurs vont se retrouver face à un véritable mur, une pente de 24%. Si on a du mal à réaliser, il suffit de se mettre sur le côté du chemin et de regarder de profil, les barrières en face le confirment, la pente est bien raide. 

Sur cette photo, l'appareil photo placé de niveau. La pente est celle que devront grimper les coureurs, à 24%  - Radio France
Sur cette photo, l'appareil photo placé de niveau. La pente est celle que devront grimper les coureurs, à 24% © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ
Le mur que devront franchir les coureurs avant de passer la ligne d'arrivée juste avant le pylône de gauche - Radio France
Le mur que devront franchir les coureurs avant de passer la ligne d'arrivée juste avant le pylône de gauche © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Les derniers mètres sont franchis, sur le sol, des piquets de bois avec de la peinture de chantier délimitent la ligne d'arrivée.

Ligne d'arrivée délimitée au sommet de la Planche des Belles Filles. - Radio France
Ligne d'arrivée délimitée au sommet de la Planche des Belles Filles. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Après avoir bien souffert, les coureurs vont arriver sur le plateau. C'est le point le plus haut de la Planche des Belles Filles. C'est aussi le point le plus haut des remonte-pentes pour le ski en hiver.

Le point haut pour les remontées mécaniques - Radio France
Le point haut pour les remontées mécaniques © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Si cela peut "rassurer", la montée que nous venons de faire ensemble, c'est la piste verte. 

Arrivé sur le plateau, nous arrivons sur un lieu de mémoire, le 17  septembre 1944 le soldat Gaston Wurtz qui n'avait que 34 ans a perdu la vie pour la France. Une stèle est érigée en son souvenir.

Stèle du souvenir, Gaston Alexis Wurtz, tombé au combat. - Radio France
Stèle du souvenir, Gaston Alexis Wurtz, tombé au combat. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ

Il faut encore marcher un peu, pour avoir un aperçu depuis le sommet. En contre bas, à gauche on voit le bâtiment (l'ancien chalet qui a brûlé) qui est le local pour le repas tiré du sac des randonneurs et skieurs. Sur la droite du bâtiment, on distingue un petit point rouge, c'est un coussin pour amortir un pylône de remontée mécanique. C'est à ce niveau que se situe l'actuelle ligne d'arrivée de la Planche des Belles Filles.

en contre bas, l'actuelle ligne d'arrivée. - Radio France
en contre bas, l'actuelle ligne d'arrivée. © Radio France - Jean-Francois FERNANDEZ