Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

En voiture, un boîtier connecté pour alerter les secours en cas d'accident

dimanche 22 mai 2016 à 14:21 Par Olivia Cohen et Marie-Thérèse Koehler, France Bleu Alsace, France Bleu Elsass et France Bleu

Pour limiter la casse ou avertir les secours en cas d'accident, une start-up alsacienne a eu l'idée d'un boîtier connecté, à brancher comme une clé USB sur le moteur de la voiture : équipé d'un GPS et d'une carte SIM, l'objet permet d'être localisé par les services d'urgence et anticipe les pannes.

Un petit boîtier qui se branche sur la voiture comme une clé USB
Un petit boîtier qui se branche sur la voiture comme une clé USB © Radio France - Marie-Thérèse Koehler

Strasbourg, France

Le but ? Améliorer la sécurité routière. C'est le point de départ qui a poussé la start-up alsacienne Awaken à imaginer un petit boîtier pas plus gros qu'un tampon encreur, mais révolutionnaire : l'objet se connecte sur le port diagnostic du moteur de la voiture, "comme une clé USB sur un ordinateur", ce qui rend ensuite le véhicule localisable à tout moment par les secours.

Le port diagnostic, c'est quoi ? Jérôme Scalia, président et co-fondateur d'Awaken, explique : "Le 'port diagnostic', c'est ce qu'utilise le garagiste pour analyser la voiture lors de contrôles techniques, ça lui permet de repérer les éventuels problèmes."

Une invention aux mille vertus

Branché sur le port diagnostic, le boîtier transmet instantanément la notification d'accident au SAMU. Il est doté d'un accéléromètre pour mesurer l'intensité du choc, d'un GPS pour géolocaliser le sinistre et d'une carte SIM pour faire parvenir les données au SAMU. Autres fonctions :

  • Alerte en cas de vol : le propriétaire peut être prévenu par SMS et grâce au GPS, le véhicule sera plus facilement retrouvé.
  • Alerte diagnostic : à chaque allumage du moteur, le boîtier réalise un rapide chek-up. En cas de problème, il le signifie de façon "claire et concise au conducteur, pour qu'il ait une visibilité totale et qu'il sache comment le résoudre", dixit Jérôme Scalia.

Côté secours, comment ça marche ? "Quand un crash se produit, un pin's apparaît sur leur carte numérique avec mentionnés : la vitesse avant le choc, l’intensité de l’impact, le sens de la circulation... On prévoit même une fonctionnalité pour déterminer si le véhicule a fait des tonneaux ou pas."

Un gain de temps qui a un prix

Les coordonnées GPS recueillies permettront de dépêcher sur place le véhicule d'intervention le plus proche. L’invention représente un gain de temps énorme : 40% en milieu urbain et jusqu'à 50% hors agglomération.

Un partenariat avec le SAMU 67 est déjà en place. Reste à démarcher les pompiers et la gendarmerie : c'est le prochain défi pour Jérôme Scalia et ses acolytes, une poignée de geeks passionnés d'électronique.

D'ici un mois, le boîtier sera en vente sur le site de la société Awaken. Son prix : 119 euros. Une campagne de financement participatif est encore en cours, elle permet d'obtenir une réduction.