Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INSOLITE - Des pompiers de la Vienne dans la cage aux lion(ceaux) du cirque Zavatta

-
Par , France Bleu Poitou, France Bleu
Saint-Benoît, France

Dix sapeurs-pompiers de la caserne Pont-Achard de Poitiers ont effectué mardi une visite du cirque Claudio Zavatta installé à Saint-Benoît. Ils ont notamment appris les rudiments en cas de divagation d'animaux sauvages.

Trois sapeurs-pompiers de Poitiers avec Didier Prein le dompteur du cirque Claudio Zavatta
Trois sapeurs-pompiers de Poitiers avec Didier Prein le dompteur du cirque Claudio Zavatta © Radio France - Jules Brelaz

Rouge sur rouge. De nombreux camions à incendie stationnent ce mardi à l'ombre du chapiteau du cirque Claudio Zavatta dressé au parc Saint-Nicolas à Saint-Benoît, près de Poitiers. Les soldats du feu de la Vienne ont été invités par les responsables du site à venir visiter les installations, dont la ménagerie, afin d'échanger sur les risques d'accidents

"On a pu toucher les lionceaux ! Je ne suis plus un enfant mais ça fait encore rêver les adultes !" 

Zamba, Kenya et Marni, trois lionceaux, font connaissance avec trois sapeurs-pompiers de la Vienne. - Radio France
Zamba, Kenya et Marni, trois lionceaux, font connaissance avec trois sapeurs-pompiers de la Vienne. © Radio France - Jules Brelaz

Ces lionceaux qui feraient craquer les plus durs à cuir sont "quand même des bêtes sauvages, rappelle le lieutenant Philippe Plot, chef de groupe à la caserne Pont-Achard de Poitiers. Ils veulent jouer mais ils ont des griffes et des crocs donc il faut se méfier. Nous étions encadrés donc tout va bien".

Educateur et détenteur du certificat de capacité pour fauves, Didier Prein, le dompteur du cirque Zavatta, présente Zamba, Kenya et Marni, les trois lionceaux, aux dix sapeurs-pompiers poitevins. 

"Ils n'ont jamais côtoyé un fauve ou félin d'aussi près. Là, ils ont des étoiles dans les yeux. Et ça me fait plaisir de leur faire plaisir."

"Si un jour un fauve s'échappe, et pas forcément d'un cirque, même si c'est très rare, ils savent à qui ils ont à faire. Ce n'est pas un chien, un cheval, un chameau ou un lama, c'est un fauve. Pour eux, nous sommes de la viande, une proie et donc, automatiquement, si on s'agite devant eux, ils vont nous sauter dessus", explique le dompteur Didier Prein.

Moment d'échanges entre un dromadaire et un sapeur-pompier de la Vienne. - Radio France
Moment d'échanges entre un dromadaire et un sapeur-pompier de la Vienne. © Radio France - Jules Brelaz

Après les fauves, les soldats du feu ont pu approcher les autres animaux de la ménagerie, les autruches, les lamas, les chameaux. "En cas de divagation de dromadaires, il faut vraiment faire attention parce que ça botte à l'arrière comme les chevaux, et avec sa bouche sans dents à la mâchoire supérieure, il est capable de vous arracher un bras", met en garde Vincent Justin, le monsieur Loyal du cirque Zavatta. 

"On est rassurés, cela nous apprend les techniques, confie Florie, une jeune sapeur-pompier de Poitiers, dont le seul contact avec un animal exotique lors d'une intervention a été un serpent. On apprend comment maîtriser ces animaux et comment nous protéger, comment les apaiser et ne pas les énerver. C'est vrai que dans notre formation, nous n'avons pas beaucoup d'informations sur ce type d'animaux sauvages". 

Le bec des autruches est beaucoup moins dangereux que leurs pattes munies de griffes. - Radio France
Le bec des autruches est beaucoup moins dangereux que leurs pattes munies de griffes. © Radio France - Jules Brelaz

Dans un contexte sensible où les cirques sont dans le collimateur de certains militants de la cause animale, les soldats du feu ont également pu longuement échanger avec le dompteur et le monsieur Loyal sur les soins prodigués aux animaux. 

Le cirque Zavatta a dressé son chapiteau au parc Saint-Nicolas de Saint-Benoît, avenue de Lorch. Les prochaines représentations sont prévues ce jeudi à 16 heures, vendredi à 20h30, samedi à 16 heures et le dimanche 1er mars à 15 heures (tarif minimum : 10 euros). La ménagerie des animaux se visite tous les jours de 10 h à 18h. 

Les sapeurs-pompiers de Châtellerault et de Fontenay-le-Comte ont déjà par le passé réalisé ces échanges d'expériencesavec le cirque Zavatta. - Radio France
Les sapeurs-pompiers de Châtellerault et de Fontenay-le-Comte ont déjà par le passé réalisé ces échanges d'expériencesavec le cirque Zavatta. © Radio France - Jules Brelaz
  • Cirque
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu