Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

INSOLITE - Deux fragments de la météorite d'Orgueil vendus aux enchères

dimanche 17 février 2019 à 21:31 Par Simon Cardona et Théo Caubel, France Bleu Occitanie

Un collectionneur de météorites des Hautes-Alpes, Gérard Merlier, vend une grande partie de sa collection dont deux fragments tombés au XIXe siècle dans le Tarn-et-Garonne.

Fragments de météorite (illustration)
Fragments de météorite (illustration) © Maxppp - EPA/MAXPPP

Orgueil, France

C'est une vente aux enchères exceptionnelle. Un collectionneur de météorites, des Hautes-Alpes, Gérard Merlier vend une grande partie de sa collection, plus d'une centaine de pierres. Et parmi elles, deux bouts de la célèbre météorite d'Orgueil tombée au XIXe siècle dans le Tarn-et-Garonne. 

"Ça a vraiment fait une histoire lorsqu'elle est tombée, raconte Gérard Merlier. L'académie des sciences a alors mobilisé les meilleurs scientifiques pour l'analyser. En trois mois, tout était fini. Vraiment, cela les avait passionnés parce qu'ils avaient trouvé des acides aminés extraterrestres, du xénon et des poussières de diamant."

"Deux scientifiques ont même déclaré avoir découvert de la vie organique dans la météorite d'Orgueil" Gérard Merlier 

Mais pour le collectionneur, c'est la présence d'acide aminé qui a réveille la curiosité des scientifiques. "Cette matière a donné crédit à théorie de la panspermie selon laquelle l'origine de la vie sur terre serait due à une contamination extraterrestre. C'est pour ça que c'est une des météorites les plus étudiée." Il ajoute qu'à la fin des années soixante, "deux scientifiques ont même déclaré avoir découvert de la vie organique dans la météorite d'Orgueil. En réalité, ce n'est pas de la vie organique mais plutôt des molécules complexes" nuance Gérard Merlier.

Une météorite exposée au Museum d'histoire naturelle de Montauban

La météorite d'Orgueil fait partie par sa composition des météorites chondrites CI très rare et très étudiée. "Mais celle d'Orgueil c'est la plus importante des chondrites CI parce qu'on sait qu'il en reste que 17 kg sur terre et celle d'Orgueil fait déjà entre 12 et 13 kg."

Le principal morceau de la météorite est exposé au Museum d'histoire naturelle de Montauban.

Et pour Gérard Merlier, c'est bien simple la météorite d'Orgueil est "la plus étudiée, la plus rare, la plus recherchée, la plus complète."