Insolite

INSOLITE - Ils en ont assez d'être les SDF du médiéval et ils voudraient une salle pour s'entraîner

Par Thomas Nougaillon, France Bleu Bourgogne et France Bleu jeudi 20 octobre 2016 à 18:45

Les membres de l'association "la guilde des chimères" obligés de s'entraîner sous un pont à Dijon!
Les membres de l'association "la guilde des chimères" obligés de s'entraîner sous un pont à Dijon! © Radio France - Thomas Nougaillon

La quinzaine de membres de l'association "la guilde des chimères", une association créée il y a une dizaine d'années par des passionnés d'histoire, a un grand besoin de locaux pour répéter ses combats d'escrime médiévale à Dijon (Côte-d'Or).

C'est l'histoire de chevaliers sans châteaux. Pour s'entraîner et répéter ses gammes l'association "la guilde des chimères" aimerait bénéficier d'une salle un peu plus grande que le petit local que lui prête la mairie. Il faut dire que "la guilde des chimères" se livre chaque semaine à des entraînements grandeur nature en armures et avec de grosses épées. Et pour pratiquer ce loisir il faut de la place. C'est parce qu'ils n'ont jamais pu obtenir mieux que chaque semaine, depuis la création de l'association il y a une dizaine d'années, ses adhérents se donnent rendez-vous les samedis matins sous le pont Kennedy dans le quartier de la Minoterie!

_"Là il commence à faire un peu froid sous le pont, on est à côté du canal, c'est humide, si on avait accès à une salle ou à un gymnase prêté par la ville comme toute autre association, on dirait pas non!"

_Charles Acquaviva l'un des adhérents de la "guilde des chimères"

Les combattants de "la guilde des chimères" font une pause entre deux assauts! - Radio France
Les combattants de "la guilde des chimères" font une pause entre deux assauts! © Radio France - Thomas Nougaillon

Les combattants de "la guilde des chimères" pratiquent un type d'escrime un peu spécial. Ce sont des duels de "joute courtoise", qui étaient en vogue à la fin du XIVe siècle. A l'époque il n'était pas question de tuer son adversaire mais plutôt de marquer des points un peu comme on peut le voir dans l'escrime actuelle. Les adhérents de l'association participent chaque année à des reconstitutions historiques comme lors des Médiévales de Saint-Apollinaire au printemps. Ils se rendent également à l'étranger notamment du côté de Milan en Italie. Un travail très sérieux pour lequel ils ont besoin d'une salle.

_"On a surtout besoin d'un endroit en dur et à l'abri en cas d'intempéries (...) après nous on est même prêt pour remercier si c'est une école, un lycée ou une collectivité (qui nous prête un endroit) à faire une animation pour les remercier!"

_Charles Acquaviva

Charles Acquaviva, 29 ans, l'un des chevaliers  - Radio France
Charles Acquaviva, 29 ans, l'un des chevaliers © Radio France - Thomas Nougaillon

Des équipements de qualité, pour une armure et l'équipement, il faut compter 1000 euros - Radio France
Des équipements de qualité, pour une armure et l'équipement, il faut compter 1000 euros © Radio France - Thomas Nougaillon

Il y a quelques années "la guilde des chimères" avait fait une demande pour obtenir une salle plus grande. Mais elle n'a jamais aboutie. Il y a énormément d'associations sur Dijon et malheureusement pas de place pour tout le monde. Depuis, selon les propres mots, d'un membre de cette toute petite association nos chevaliers sont "les SDF du médiéval"! Ils aimeraient bien que cela change surtout qu'en ce moment les températures sont très fraiches.

Les chevaliers de "la gulide des chimères" en ont assez d'avoir froid! - Radio France
Les chevaliers de "la gulide des chimères" en ont assez d'avoir froid! © Radio France - Thomas Nougaillon

Pour pratiquer l'escrime médiévale, les membres de "la guilde des chimères" portent sur le dos des armures de 20 à 30 kilos. Du matériel qui coûte environ 1.000 euros! Les entraînements ont lieu tous les samedis matins de 10 heures à 12 heures 30. Si vous possédez un local ou si vous connaissez une salle disponible vous pouvez contacter l'association au 07 60 99 76 78.

Partager sur :