Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

INSOLITE | La sénatrice Élisabeth Doineau combat le "Mayenne Bashing" dans des clips vidéos

-
Par , France Bleu Mayenne

Pour montrer que le département de la Mayenne a été injustement pointé du doigt par des médias nationaux, et pour lutter contre le "Mayenne bashing", la sénatrice Élisabeth Doineau publie des vidéos sur ses réseaux sociaux afin de faire la promotion de plusieurs sites touristiques du département.

La sénatrice Élisabeth Doineau dans une de ses vidéos
La sénatrice Élisabeth Doineau dans une de ses vidéos - Capture écran Twitter @E_Doineau

Une parlementaire combat le "Mayenne Bashing", cette façon qu'ont eue certains médias de pointer du doigt notre département lorsque l'épidémie de coronavirus a repris du poil de la bête en juillet. Cette mauvaise publicité a fait chuter l'activité touristique. La sénatrice mayennaise Élisabeth Doineau, également conseillère départementale, a donc tourné des petites vidéos publiées sur les réseaux sociaux pour vendre quelques-uns de nos sites touristiques : le musée Robert Tatin, le château de Sainte-Suzanne ou encore le Refuge de l'Arche. 

La sénatrice s'est transformée en véritable VRP de la Mayenne.  "Je me suis demandé ce que je pouvais faire à mon échelle ? En réalité, j'ai fait comme tous les autres parlementaires, en écrivant maintes lettres au ministre de l'Économie. Mais que pouvais-je faire de vraiment concret pour que l'on parle de la Mayenne autrement ?" explique la sénatrice. Élisabeth Doineau n'a pas choisi les plateaux de télévision pour redorer l'image de la Mayenne, mais plutôt le terrain, son terrain, la Mayenne. 

"La résonance des médias locaux a beaucoup plus de sens que les chaînes d'info en continu"

#BabethSenVaTenGuerre

Cinq vidéos ou plutôt "épisodes" sont déjà publiés sur son compte Twitter, avec à chaque fois le hashtag #BabethSenVaTenGuerre. Le traitement médiatique du coronavirus en Mayenne par certains médias nationaux a agacé Élisabeth Doineau. Il est d'après elle responsable d'une chute de l'activité touristique. "On a tous été meurtri par l'image renvoyée de l'étendue de la contagion du virus dans le département. Plusieurs acteurs du tourisme me disaient : "cette publicité est catastrophique, dramatique", avec de nombreuses annulations de chambres d'hôtels ou de chambres d'hôtes par exemple". La sénatrice publiera encore deux vidéos dans les prochains jours. Elles sont "sans prétention, un peu artisanales. Elles mettent en valeur le département et c'est surtout cela qui me fait plaisir" commente Élisabeth Doineau. 

Les vidéos

Choix de la station

À venir dansDanssecondess