Insolite

INSOLITE | Les footballeurs de l'USM Marly ont leur album "Panini" comme les pros

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord mercredi 11 février 2015 à 17:41

Marly 1
Marly 1 © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Chacun des 454 licenciés pose fièrement avec son maillot jaune sur sa vignette, des vignettes qui se vendent comme des petits pains, déjà 4500. Et ce sont souvent les parents qui replongent en enfance pour se les échanger.

Comme les Ibrahimovic ou Gourcuff, ils ont droit à leur album Panini. Le club de Marly a répondu à l'appel de Franck Martel, un entrepreneur natif de Caudry qui a aussi proposé le concept venu d'Espagne à Bondues ou Saint Laurent Blangy.

Mais à Marly c'est devenu une véritable folie, déjà 4500 vignettes vendues . Ca va des U6 aux seniors en passant par l'équipe féminine ou celle de football en salle , il y a aussi la cinquantaine de bénévoles, et des bouts d'équipe à recomposer. Les gamins sont évidemment très fiers de se retrouver "comme des grands" dans un album et se voient déjà dans celui des grandes équipes.

Belle histoire album USM Marly

Les papas encore plus à fond que leurs fistons

Mais pendant que les gamins jouent sur le terrain, les adultes s'adonnent à un joyeux trafic de vignettes , ils se réunissent tous les lundis mercredis au local du club. Dans une main, leurs cartes en double, triple, voir quadruble et de l'autre une feuille avec tous les numéros manquants qu'ils rayent après chaque échange.

Et pour les papas qui ont collectionné des tas d'albums enfants, celui-ci a beaucoup d'avantages, pas de mercato à Marly, et donc pas de changement d'album en cours d'année, et pas de cartes rares, ici tout le monde est sur le même pied d'égalité. Du coup, pour une fois, ils vont pouvoir boucler leur album !

Marly parents - Radio France
Marly parents © Radio France

 

Cette aventure a permis aussi au club de créer des liens entre des parents et des enfants qui ne se connaissaient pas avant, mais aussi à des gamins un peu timides qui se sentent valorisés d'aller un peu plus vers les autres.

Il ne reste plus que 150 pochettes qui risquent de ne pas faire long feu à ce rythme là, mais le club en a déjà commandé 1500 nouvelles , et la folie continue les dirigeants pensent à renouveller l'opération l'année prochaine.