Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Un poulailler partagé dans une résidence des quartiers nord à Marseille

-
Par , France Bleu Provence
Marseille, France

Ils appliquent le principe des jardins partagés mais .. avec des poules ! Cette belle initiative marseillaise, dans le quartier des hauts de Sainte-Marthe dans le 14e arrondissement, est portée depuis deux ans par les habitants d'une résidence privée.

Le poulailler partagé du Panorama, à Marseille (13014)
Le poulailler partagé du Panorama, à Marseille (13014) © Radio France - Tony Selliez

Un souffle d'écologie, un esprit de convivialité, voilà ce qui a motivé les habitants d'une résidence du 14e arrondissement de Marseille, sur les hauts de Sainte-Marthe. Et leur démarche est originale : il y a deux ans, ils ont installé un... poulailler au pied de leur résidence.

Et les poules font maintenant partie du paysage, mais mieux encore, elles participent aussi à la vie de la collectivité.

Un cercle écologique vertueux

Et voici "Kiki" !
Et voici "Kiki" ! © Radio France - Tony Selliez

L'enclos abrite désormais cinq poules : Kiki, Jade, Ginette, Waïkiki et la petite dernière, Sunday, arrivée il y a trois semaines. La plupart sont des dons d'habitants.

Ce sont les habitants qui les nourrissent, avec des compléments alimentaires certes, mais essentiellement avec leurs propres déchets : les restes des repas, qui finissent donc dans le poulailler plutôt qu'à la poubelle. Voilà la première vertu de ce projet : des containers à déchets moins remplis, et un recyclage sur place.

L'oeuf du jour ! Le seul cette fois-ci
L'oeuf du jour ! Le seul cette fois-ci © Radio France - Tony Selliez

"On récupère des œufs, on recycle les déchets ménagers (organiques), on crée du compost.. et on crée ainsi de la convivialité dans la résidence !" Françoise Gumina, de l'Association des Bénévoles du Panorama"

A l'initiative du projet de "poulailler partagé" : Françoise Gumina

Un poulailler implanté légèrement à l'écart de la résidence, dans un bois privé d'un hectare
Un poulailler implanté légèrement à l'écart de la résidence, dans un bois privé d'un hectare © Radio France - Tony Selliez

Les poules donnent des œufs bien sûr. Ils sont revendus 50 centimes l'unité. Des œufs bio donc. Et le succès est tel que les habitants sont sur liste d'attente avant d'être livrés, chacun leur tour.

La cage (un enclos d'environ 20 mètres carrés) est enterrée en sous-sol, notamment pour protéger les poules des renards.

"Le poulailler est entretenu, nettoyé toutes les semaines. On remet de la paille. On dort mal dans un lit mal fait, c'est pareil pour elles (les poules) !" Béatrice Cressiot, bénévole et présidente du conseil syndical

Un poulailler installé dans un parc boisé d'un hectare, propriété de la résidence

Le projet a été lancé il y a maintenant deux ans, par l'association des Bénévoles du Panorama, qui regroupe des habitants de la résidence.

"Depuis qu'on a les poules, nos poubelles sentent moins mauvais !" Françoise Gumina

Tout ici a été fabriqué, bricolé, inventé, par les résidents du Panorama
Tout ici a été fabriqué, bricolé, inventé, par les résidents du Panorama © Radio France - Tony Selliez

Deuxième avantage : les poules apportent du compost, aussitôt réutilisé pour les jardinières de la résidence.

Ici, les habitants appliquent un principe simple mais efficace : ils font la chasse au gaspillage et entretiennent eux-mêmes, au moins pour partie, leur espace commun.

Une action en grande partie bénévole et en accord avec le syndic ; elles leur permet chaque année de substantielles économies sur les charges à payer.

Le poulailler "partagé. Un reportage FB Provence à Marseille, sur les hauts de Sainte-Marthe (14ème arrondissement)

Choix de la station

À venir dansDanssecondess