Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Roche-la-Molière : l'église de la Côte-Durieux bientôt vendue

-
Par , France Bleu Saint-Étienne Loire

C'est un bâtiment un peu hors du commun qui est en vente à Roche-la-Molière : l'église de la Côte Durieux. Avec trop peu de fidèles face à la charge financière, le diocèse de Saint-Étienne a décidé de se séparer de ce lieu de culte. La vente est sur le point d'être finalisée.

L'église de la Côte-Durieux à Roche-la-Molière a été construite en 1955.
L'église de la Côte-Durieux à Roche-la-Molière a été construite en 1955. © Radio France - OC

Roche-la-Molière, France

La décision n'a pas été facile à prendre pour la paroisse Sainte-Anne-de-Liseron et pour le diocèse de Saint-Étienne. Mais l'église de la Côte-Durieux à Roche-la-Molière va être vendue et réhabilitée. Construit en 1955, l'édifice religieux se retrouve aujourd'hui seul au milieu d'un quartier d'habitation et moins dynamique qu'avant.

Au départ, la Côte-Durieux était le quartier minier de la ville. Mais avec la fermeture de la mine et l'ouverture des commerces de l'autre côté du boulevard, il y a eu de moins en moins de fidèles : "Cette église actuellement est utilisée un samedi par mois. Il n'y a plus grand monde qui vient, les gens du quartier de la Côte, c'est 7-8 personnes, pas plus", confie le prêtre Louis Tronchon. Les fidèles viennent à Roche-la-Molière uniquement lors des célébrations, mais dans ce cas, ce sont tous les croyants de la paroisse Sainte-Anne-de-Liseron (Saint-Genest-Lerpt, Saint-Victor-sur-Loire, Condamine, Beaulieu et Roche-La-Molière). 

"On a réfléchi, un bâtiment comme ça demande de l'entretien, il faut le chauffer, il faut s'occuper des abords... et les personnes qui le font vieillissent aussi", continue le prêtre. C'est donc après plusieurs concertations avec les gens de la paroisses, les fidèles du quartier et avec l'accord du conseil économique et du conseil pastoral que la mise en vente de l'église a été validée. 

Des appartements dans l'église

Une page qui se tourne pour la Côte-Durieux, qui aura accueilli des célébrations religieuses pendant 64 ans. "C'est très rude de voir que ce lieu disparaît", souligne Paul Rabbe, responsable immobilier du diocèse de Saint-Étienne. "Malheureusement, on ne peut pas maintenir des choses qui ne servent plus et qui coûtent cher, alors que l'Église de Saint-Étienne est relativement pauvre". L'entretien de l'église de Roche-La-Molière, c'est environ 1.500 euros par an, soit un peu moins de 10% du budget de la paroisse. Mais l'équipe immobilière aimerait pouvoir faire des travaux sur d'autres édifices, comme l'entretien des toitures ou encore la mise aux normes pour les personnes handicapées. 

C'est un bâtiment particulier qui est mis sur le marché de l'immobilier, mais qui attire déjà les promoteurs. Au moins quatre promoteurs ont présenté un projet immobilier. La vente est sur le point d'être finalisée. Le diocèse souhaite que le lieu respecte ce qu'il a été et qu'il continue à accueillir des personnes. Des appartements seront probablement construits à l'intérieur de l'église. Une plaque sera également posée pour rappeler l'histoire du bâtiment. 

En attendant, l'église est encore ouverte au public. L'exécration, la désacralisation de l'église de la Côte-Durieux sera faite par l'évêque Monseigneur Bataille, le 7 juillet prochain.

Choix de la station

France Bleu