Insolite

INSOLITE - Un couple de Chalon-sur-Saône trouve un scorpion dans sa cuisine

Par Christophe Tourné et Denis Souilla, France Bleu Bourgogne et France Bleu jeudi 22 décembre 2016 à 15:24

Une femelle scorpion
Une femelle scorpion - Holley And Chris Melton - Creative Commons

Un couple de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a découvert mardi un scorpion dans sa cuisine. L'insecte connu pour son dard venimeux s'était logé dans un coin de la pièce. On dirait le Sud ?

Un couple de Chalon-sur-Saône (Saône-et-Loire) a dû se poser pas mal de questions mardi. Comment une bestiole avec une, deux, trois... Six pattes ! Comment cette bestiole est-elle arrivée dans leur évier ? Pas une araignée, non. Un scorpion. Il s’agissait d’un scorpion noir à pattes jaunes, une espèce commune en France du nom scientifique Euscorpius flavicaudis. Sa piqûre serait très douloureuse.

Nouveau pensionnaire de la Bourgogne ?

On rencontre ce scorpion dans la plupart des départements du Sud de la France, tout le long du littoral méditerranéen. Il ne dédaigne pas non plus la Corse. Mais on le trouve aussi dans le Vaucluse et donc désormais à Chalon-sur-Saône en Saône-et-Loire. Est-ce l’effet ou même la preuve d’un réchauffement climatique ? Visiblement, notre scorpion gagne la région. Le Journal de Saône et Loire rapporte en effet que le voisin de ce couple de Chalonnais en a aussi trouvé un chez lui. Ce couple, parents de deux très jeunes enfants, a emménagé il y a six mois. Cette rencontre plutôt inattendue dans leur nouveau logement, n’est pas de nature à les rassurer surtout pour le plus petit âgé de 10 mois seulement. A cet âge, on gambade volontiers à quatre pattes et on prend plaisir à mettre n’importe quoi à la bouche.

Dangereux ou pas ?

Il y a bien de quoi paniquer. Ce couple a deux enfants, l'un de 3 ans, l'autre de 10 mois. Ils auraient évidemment pu le mettre dans leur bouche ou jouer avec. Le scorpion à queue jaune est un arachnide insectivore. Il sort essentiellement la nuit et se sert de poils sensoriels situés sous ses pinces pour repérer ses proies. Il est généralement décrit comme inoffensif, peu agressif même lorsqu’il est dérangé. Les cas de piqûres sont quasiment inexistants.

Que faire en cas de piqûre ?

La première chose à faire, c’est de désinfecter, d’appliquer de la glace pour calmer la douleur. Vous pouvez aussi prendre un médicament anti douleur comme l’aspirine, mais attention à ne pas y être allergique. Il convient aussi de vérifier la piqûre pour s’assurer que la personne piquée ne développe pas d’allergie ou de nécrose des tissus. En cas de doute, appelez les secours ou le centre anti-poison le plus proche.