Insolite

Insolite : un calendrier de l'Avent vivant aux Verrières de Joux

Par Dimitri Imbert, France Bleu Besançon et France Bleu mercredi 30 novembre 2016 à 19:40

Valérie Gaudron est la première à ouvrir non pas ses fenêtres mais sa porte aux habitants des Verrières de Joux ce jeudi 1er décembre
Valérie Gaudron est la première à ouvrir non pas ses fenêtres mais sa porte aux habitants des Verrières de Joux ce jeudi 1er décembre © Radio France - Dimitri Imbert

Aux Verrières de Joux, dans le Doubs près de la frontière suisse, les habitants renouvellent depuis six ans les Fenêtres de l'Avent. Le concept de ce calendrier grandeur nature est simple et convivial : vin chaud chez l'habitant tous les soirs d'ici Noël.

Un Avent sans chocolat, mais un Avent avec vin chaud, plutôt pour les adultes. C'est le concept lumineux et convivial des Fenêtres de l'Avent que les 400 habitants des Verrières de Joux dans le Doubs près de la frontière suisse, reconduisent depuis six ans. Chaque jour une famille ou maison ouvre, non pas ses fenêtres, mais sa porte de 19h à 20h.

Ce n'est pas une fenêtre mais une porte qui s'ouvre"-Valérie, habitante des Verrières de Joux

Arrivée d'Alsace il y a trois ans, Valérie Gaudron, qui y participe chaque année, y a trouvé l'occasion rêvée de s'intégrer dans la vie du village : "on s'est dit que c'était le meilleur moyen de rencontrer les gens du village. C'est toujours aussi sympa. Toute l'année, chacun est accaparé par ses activités personnelles, mais là on prend le temps de se retrouver et de discuter. Tout le monde est invité dans le village. On passe des bons moments et tous les soirs ce n'est pas une fenêtre mais une porte qui s'ouvre".

Chacun installe devant sa porte ou ses fenêtres le chiffre du jour, décoré à sa fantaisie. - Radio France
Chacun installe devant sa porte ou ses fenêtres le chiffre du jour, décoré à sa fantaisie. © Radio France - Dimitri Imbert

Cette année Valérie est donc la première à ouvrir sa porte. Comme elle, chaque hôte installe devant sa porte le chiffre du jour, décoré à sa fantaisie. Pour Viviane Jeannier qui recevra elle le 18 , "c'est le partage de Noël qui commence." "En fonction des calendriers, des réunions il y a des soirs où il y a un peu moins de monde, mais depuis six ans ça a toujours autant de succès, explique Belinda Tournier, de l'association Information touristique des Verrières de Joux (ITVJ) qui organise l'évènement. En moyenne ce sont trente à quarante personne du village tous les soirs. Cela resserre les liens, cela permet aux nouveaux habitants surtout de faire connaissance avec les gens du village, mais aussi aux anciens de voir les jeunes et inversement."

Mais ces fenêtres de l'Avent sont bien encadrées, insiste le maire des Verrières de Joux, Jean-François Jodon : "On a copié l'idée en Suisse, mais ça durait trop longtemps le soir. Chez nous c'est de 19h à 20h, et à 20h on sonne la cloche et on invite les gens à se retrouver le lendemain." Pas question donc de tomber dans la beuverie, même si aux Verrières de Joux 300 à 400 litres de vin seront tout de même bus d'ici Noël. Mais pas question non plus de gaspiller : aux Verrières, on rambouille, comprenez que le restant de la casserole de vin chaud est transmise à la famille suivante qui y ajoutera son vin et ses épices.

Partager sur :