Insolite

Insolite : un passionné de vieilles bobines installe une vraie salle de cinéma dans son garage

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord vendredi 25 août 2017 à 7:00

François Carrin dans sa cabine privée de projectionniste
François Carrin dans sa cabine privée de projectionniste © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Dans le Nord, François Carrin a sacrifié son garage pour installer une vraie salle de cinéma avec un écran de plus de quatre mètres, des fauteuils d'un ancien cinéma et surtout une vraie cabine de projection pour diffuser en privé des vieilles bobines d'actualités et documentaires.

François explique en souriant qu'il est est tombé dans le 7° art comme Obélix dans la marmite de potion magique , quand il était gamin il habitait juste à côté du Select, le cinéma de Quiévrechain (près de Valenciennes, dans le Nord), et il y passait de nombreuses heures à regarder les films bien sûr mais aussi en coulisse dans la cabine de projection qui le fascinait. A tel point qu'il deviendra projectionniste pendant 10 ans.

Dans les années 80 le passionné commence à collectionner les vieilles bobines de 8mm à 70mm qu'il chine dans des braderies spécialisées ou sur internet, et quand il s'installe à Valenciennes en 2008, il sacrifie son garage pour créer sa salle de cinéma.

Alors que les voitures dorment dehors, le retraité installe son ancien canapé, mais surtout une rangée de fauteuils d'un ancien cinéma, un écran de plus de quatre mètres, de la moquette aux murs et aussi une cabine de projection avec deux projecteurs Phillipps récupérés à l'ancien cinéma de Cambrai, le Familia "les rolls des projecteurs" des beaux bébés de 650 kilos chacun qui permettent d'alterner rapidement les bobines.

Et quand le retraité de 72 ans lance sa machine qui ronronne, il est comme un gamin

Si j'osais, je dirais que c'est une jouissance, un plaisir tout particulier qu'on ne retrouve pas dans les procédés modernes, c'est le cinéma à papa, incomparable, inimitable !

François dans son garage ciné - Radio France
François dans son garage ciné © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Des apéros ciné avec les copains

Et François partage ces petits trésors régulièrement avec ses copains qui viennent pour des séances privées où il alterne les courts métrages, documentaires diffusés au cinéma avant les films jusque dans les années 70, il a aussi quelques dessins animés en technicolor.

Atelier de réparation de François - Radio France
Atelier de réparation de François © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Mais avant les projections le retraité prend le soin d'examiner ses bobines pour vérifier qu'elles ne sont pas trop abimées, et si c'est le cas il les répare dans le petit atelier installé à côté de ses projecteurs.

Le cinéphile collectionne aussi les DVD et Blue Ray qu'il visionne aussi sur grand écran avec un rétro projecteur.

Il fait partie de nombreuses associations de passionnés, il est même président de l'agence de liaison intercollectionneurs du cinéma.

Grâce à sa passion, il s'est fait des amis dans le monde entier comme ce projectionniste de Los Angeles qui lui a ramené une bouteille de vin du domaine du réalisateur Francis Ford Coppola. Une passion dévorante car en plus de son garage, le retraité a sacrifié la chambre d'amis pour stocker ses bobines.