Insolite

INSOLITE - Une glace au maroilles bio et au lait de brebis

Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu dimanche 13 août 2017 à 6:00

Pauline Joly de la Ferme Nuage dans son "bar à glace mobile"
Pauline Joly de la Ferme Nuage dans son "bar à glace mobile" © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Il fallait oser transformer ce fromage fort réputé pour son odeur prononcée en saveur de glace, mais la toute jeune Ferme Nuage de Saint Rémy du Nord dans l'Avesnois a tenté le pari, elle présente sa nouveauté ce dimanche à la fête de la flamiche et du Maroilles.

Pauline et Sylvain Joly de la ferme Nuage sont très inventifs, en plus de leur dizaine de sortes de parfums sucrés, ils ont tenté des glaces salées et pour la fête de la flamiche, et bien tout naturellement ils ont osé le Maroilles

ça rassemble à la sauce Maroilles qu'on peut mettre sur les viandes, mais froid, c'est surprenant au début mais une fois qu'on a bien le goût du maroilles en bouche, on y revient, Pauline

Pour ce premier test grandeur nature aujourd'hui, le jeune couple a prévu 5 kilos de cette drôle de glace qu'on consomme "en petites boules avec des petits cornets, pour l'apéro par exemple " explique, la jeune femme.

Pauline présente sa glace au Maroilles

La ferme a aussi testé récemment une autre glace régionale insolite avec de la bière Jade du Pas de Calais, et de la cassonade, et ça fonctionne bien assure Pauline, car c'est rafraichissant.

Des produits naturels et régionaux

Le jeune couple s'est installé il y a un peu plus de 2 mois dans la ferme, une reconversion pour cette ancienne chargée de communication à l'écomusée de l'Avesnois et ce responsable maintenance dans une carrière. A la trentaine, ils ont décidé de changer de vie et de monter un projet commun. Ils ont opté pour des glaces artisanales bio et au lait de brebis.

Un lait très peu utilisé dans les glaces alors qu'il permet de faire des boules très onctueuses sans donner de goût particulier comme on pourrait l'imaginer.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Du lait de brebis presque régionales, puisqu'il s'agit des moutons laitiers belges, une espèce menacée que le couple voulait sauvegarder, et pour les parfums pas de longue liste ou de saveurs chimiques comme de la barbapapa, que des produits naturels et pour la plupart régionaux comme la rhubarbe de l'Avesnois ou encore des baies de sureau.

Pauline et Sylvain pensent à d'autres glaces salées comme des cornets basilic ou poivron en attendant ils sillonnent les marchés bio et fêtes de l'avesnois dans ce qu'ils appellent leur bar à glace mobile ou ils proposent en plus des cornets fait maison dans des gaufriers.