Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

INSOLITE VIDÉO - Les manipulateurs en radiologie du CHU de Clermont-Ferrand se mettent en scène

-
Par , France Bleu Pays d'Auvergne, France Bleu

Posté sur les réseaux sociaux lundi 25 novembre, leur clip-vidéo fait le buzz : plus de 90.000 vues sur les réseaux sociaux. Les manipulateurs en radiologie du CHU de Clermont-Ferrand, qui ont le sentiment d'être les oubliés de l'hôpital, se font enfin entendre.

Maxime Grassi, vidéaste amateur, travaille en radiologie conventionnelle au CHU de Clermont-Ferrand
Maxime Grassi, vidéaste amateur, travaille en radiologie conventionnelle au CHU de Clermont-Ferrand - © MG Capture - Vidéaste

Clermont-Ferrand, France

Plus de 90.000 vues sur Facebook, plus de 3.500 partages : depuis lundi soir leur clip fait le buzz sur Internet. Des manipulateurs radio du CHU de Clermont-Ferrand, en grève le 21 novembre dernier dans le cadre d'un préavis national, ont voulu prolonger leur colère dans une vidéo. Ils ont revisité la chanson "A nos souvenirs" du groupe corrézien "Trois cafés gourmands" pour raconter la souffrance de la profession et alerter la ministre de la Santé : manque de reconnaissance, salaires insuffisants, primes auxquelles ils n'ont pas droit.

Maxime, Mylène, Florent et les autres...

Pour adapter la chanson originale, ils s'y sont mis à plusieurs. Mylène Rigaud a écrit les paroles, Guillaume Rey a adapté la musique, Florent Locatelli et Marie-Lucie Chapuis ont chanté. Maxime Grassi, vidéaste amateur, a filmé ses collègues mis en scène sur leur lieu de travail. Ce sont aussi des manipulateurs radio qui jouent le rôle des patients. Et ça marche, ils ont un succès fou. Des "manip radio" de toute la France leurs envoient des messages de félicitations. Enfin, on parle de leur métier, de leurs problèmes au quotidien !

Pas de radio, pas d'hosto

Ils sont environ 150 au CHU de Clermont-Ferrand, 36.000 en France. Tous se sentent les oubliés de l'hôpital public, alors même que neuf patients sur dix ont eu à faire à eux un jour. Jérôme Maillot, en poste à l'hôpital Gabriel Montpied, explique : "Le "manip radio" est à la fois un technicien. Il travaille sur des machines performantes qui valent plusieurs millions, des IRM, des scanners, des mammographes, il travaille en radiothérapie, en médecine nucléaire. Donc nous sommes des techniciens mais également des soignants. Nous sommes en contact avec les patients. On doit leur poser des voies veineuses, on est brancardier aussi parce qu'il faut les installer sur les tables, ça prend du temps pour les patients douloureux ou les claustrophobes. Donc on a un côté soignant et on n'a pas le droit à certaines primes qu'ont les infirmières !"

Sur sa page Facebook, Maxime Grassi, alias MG Capture, a posté un lien. "Pour ceux qui voudrait se renseigner, je vous laisse lire ce post particulièrement bien écrit et décrivant bien la situation".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu