Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

"J'ai emmené BigFlo & Oli voir le Pape" : l'archevêque de Toulouse

-
Par , France Bleu Occitanie
Toulouse, France

L'archevêque de Toulouse se dit très touché par les textes de Bigflo & Oli, les deux rappeurs toulousains qui montent. Il les a emmenés à Rome il y a trois semaines pour rencontrer le Pape.

Monseigneur Le Gall dans les studios de France Bleu Occitanie
Monseigneur Le Gall dans les studios de France Bleu Occitanie © Radio France - Alban Forlot

L'archevêque de Toulouse, Monseigneur Le Gall, était l'invité de France Bleu Occitanie ce vendredi et il est revenu, entre autres, sur sa relation particulière avec BigFlo & Oli. Il avait fait le buzz au mois de décembre, en citant les jeunes rappeurs toulousains dans son message de Noël. Il avait alors repris le passage d'une de leur chanson : "On est des éponges à sentiments. On préfère partager des ondes positives, plutôt que de peindre le monde plus noir qu’il ne l’est !” et Monseigneur Le Gall concluait : "Auprès du Sauveur, soyons des éponges et des lampes".  

Big Flo et Oli dans les studios de France Bleu
Big Flo et Oli dans les studios de France Bleu © Radio France - Radio France

L'archevêque ne s'est pas arrêté là. Depuis, il a invité les deux frères à manger à sa table. Et il y a environ trois semaines, il les a emmenés voir le Pape à Rome. 

Je les ai invité à une audience privée que j'avais avec le Pape François à Rome.

Monseigneur Le Gall raconte comment BigFlo a enlevé sa casquette et a été touché par cette rencontre. Les deux rappeurs Toulousains ont beau avoir décroché une victoire de la musique, ils ont beau remplir des Zénith, ils restent humbles. L'archevêque estime que ce sont un peu "les psalmistes d'aujourd'hui", les auteurs de psaumes.  

Ils disent des choses de fond, simples. Moi ça m'a touché et je m'aperçois que ça touche beaucoup de jeunes, beaucoup de gens. 

Ecoutez Mgr Le Gall sur France Bleu Occitanie

L'archevêque estime qu'il est important pour l'Eglise de tendre la main à ce genre de personnalités, pour attirer de nouveaux fidèles. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess