Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Jean Lassalle bloque le train Pau-Bedous : "J'ai vu cette magnifique place, sans réfléchir je m'y suis garé"

Le député assistait au match de rugby de Régionale 3 entre Bedous (où jouent ses deux fils) et Billère. Arrivé un peu en retard, il s'est garé sur la voie ferrée, au niveau du passage à niveau de Bedous, et a bloqué le train pendant quelques minutes. "Une grossière erreur", dont il s'excuse encore.

Jean Lassalle, député de 4ème circonscription des Pyrénées Atlantiques.
Jean Lassalle, député de 4ème circonscription des Pyrénées Atlantiques. © Radio France - Jacques Pons

"Souvent on dit qu'il faut un fait de match, un événement extérieur, pour que le score bascule", explique Jean Lassalle. Ce dimanche après-midi à Bedous (Pyrénées-Atlantiques), son étourderie a peut-être permis aux rugbymen aspois de recoller au score, puis de battre Billère, 33-20. Arrivé en retard au match de ses deux fils, le député béarnais s'est garé sur les rails du passage à niveau, à quelques dizaines de mètres du stade. Le train Pau-Bedous est resté bloqué quelques minutes.

Je n'ai aucune excuse : cela fait deux ans que la ligne a repris et je l'ai même inaugurée...

"Quand je suis arrivé il y avait déjà beaucoup de monde. J'étais en retard, j'ai vu cette magnifique place et je m'y suis garé", explique le député. "A l'époque, quand il n'y avait pas de train, on se garait là. Mais je n'ai aucune excuse : cela fait deux ans que la ligne a repris, je l'ai même inaugurée... c'est une grossière erreur." 

"J'ai vu des gendarmes s'approcher de moi, pendant le match, poursuit l'élu. Quand ils m'ont expliqué la situation, je n'y étais pas du tout ! J'ai réalisé tout d'un coup." 

Je me serais bien passé de cette publicité gratuite. Ce genre de choses n'arrive qu'à moi !

Il est immédiatement allé déplacer sa voiture et s'excuser auprès des chauffeurs, des voisins et des gendarmes. Dans la bonne humeur. "Heureusement, la visibilité depuis le train était bonne et il n'y a pas eu de danger".  

Le député assure quand même qu'il se "serait bien passé de cette publicité gratuite. Ce genre de choses n'arrive qu'à moi ! Enfin bon, celui qui sait faire rire sait parfois faire pleurer, mais la réciproque n'est pas toujours vraie", philosophe Jean Lassalle pour conclure... et relativiser. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess