Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

JO 2016 : Astier Nicolas... un prénom inspiré par le Périgord !

mercredi 10 août 2016 à 21:10 Par Benjamin Fontaine, France Bleu Périgord

Le prénom du champion olympique d'équitation Astier Nicolas ne doit rien au hasard. Il a été inspiré par une commune du Périgord : Saint-Astier. Sa maman, Bénédicte, nous explique ce choix.

Astier Nicolas avec ses deux médailles à Rio.
Astier Nicolas avec ses deux médailles à Rio. © Maxppp - Maxppp

La première médaille d'or française aux Jeux Olympiques a un nom : Nicolas. Un prénom aussi : Astier. Un prénom qui a surpris plus d'un commentateur et plus d'un téléspectateur aussi. Ce prénom ne doit rien au hasard, il a été inspiré par une commune de Dordogne, Saint-Astier.

Bénédicte Nicolas explique le choix de ce prénom.

Bénédicte, la mère d'Astier Nicolas explique ce choix. "On  allait chez des amis pour le week-end et ce nom m'a tout de suite plu", raconte la maman. "On arrivait sur Toulouse, c'était un prénom du Sud Ouest et c'était court, joli, original, facile à dire." Les mois sont passés est l'idée d'appeler le cinquième enfant de la famille Astier n'a pas quitté l'esprit de Bénédicte Nicolas. "Mon mari n'était pas très chaud il pensait que ça allait être difficile pour lui, mais Astier a toujours adoré son prénom!"

Refusé à l'état-civil

L'histoire de Saint-Astier et de cet ermite qui s'est installé dans une grotte au début du VIe siècle a convaincu cette famille catholique de franchir le pas. Seul petit hic, au moment d'enregistrer Astier à l'état-civil, Paul Nicolas a rencontre un obstacle. "On a dit à mon mari que ce n'était pas un prénom alors pour le prouver il a demandé un recueil des codes postaux et il a prouvé le contraire", s'amuse Bénédicte Astier. Depuis la naissance de leur fils, le couple est revenu plusieurs fois en Dordogne. Et si le champion d'équitation devenait citoyen de la ville ?