Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

"L’amour est dans le pré" : tout l’Aveyron derrière l'agriculteur Didier

dimanche 3 mars 2019 à 7:24 Par Sandrine Morin, France Bleu Occitanie et France Bleu

Alors que certains se sont moqués de lui sur les réseaux sociaux, dans la vraie vie Didier est devenue une mascotte sur ses terres. La nouvelle star de "L’amour est dans le pré" sur M6 n’a que des soutiens chez lui. On adore son côté "nature".

Didier l'aveyronnais et Karine Le Marchand lors du portrait qui a fait le buzz.
Didier l'aveyronnais et Karine Le Marchand lors du portrait qui a fait le buzz. - Capture d'écran M6

Capdenac-Gare, France

Alors que le Salon de l’agriculture s'achève, l’agriculteur le plus connu d’Aveyron est désormais Didier. L’éleveur de Capdenac-Gare a fait un carton il y a un mois dans l’émission "L’amour est dans le pré". Selon la production de M6, c’est Didier qui reçoit le plus de sollicitations. On verra aussi s’il reçoit le plus de courriers de prétendantes. Les lettres sont en train d’arriver.

Mais l'éleveur de vaches limousines a aussi été raillé sur les réseaux sociaux. Il parle très vite, met des shorts très courts et a avoué son manque d’expérience en matière d’amour. Autant de points qui lui ont valu quelques moqueries.

"Ça gêne qui ?" 

Mais à 57 ans, Didier s’en contrefiche. Il est plutôt fier de la première émission sur M6 et de ce buzz qu’il a créé. "Comment je me suis trouvé : impeccable. Ça gène qui ? On ne m’a pas dit tu parles vite. On m’a dit : tu es bien passé. C’était bien.

Dans les rues de sa commune aveyronnaise, à la frontière du Lot, les Capdenacois sont eux tous derrière l’enfant du pays. "Vrai, naturel, simple". Ce sont les mots qui reviennent le plus souvent. La belle-sœur de Didier estime que l’émission est "jolie". "C’est un comique nature" dit un de ses amis. "En quoi ça pourrait donner une mauvaise image ?" conclut une voisine. 

"Bonne image de l'agriculture" 

L’émission ne pose pas vraiment de problèmes non plus aux JA, le syndicat agricole des Jeunes Agriculteurs de l’Aveyron. Leur secrétaire général, Rémi Agrinier, éleveur de brebis près de Millau, regarde l’émission.  "Il parle vite… oui. Ce n’est pas toujours évidemment de le comprendre. Mais il a une structure agricole qui semble tout à fait normale. L’exploitation a l’air de tourner. C’est plutôt une bonne image pour l’agriculture. Ça permet de montrer la diversité de nos productions. Mais c’est peut-être dommage qu’ils scénarisent un peu les scènes. Ils sont là pour faire de l’audience. Il faut bien qu’ils choisissent leurs candidats."