Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'ancienne gendarmerie bientôt reconvertie en musée hôtel néo-zélandais

-
Par , France Bleu Nord
Le Quesnoy, France

Des passionnés d'histoire néozélandais vont racheter l'ancienne gendarmerie pour en faire un musée sur 2 étages, mais aussi un hôtel et une auberge de jeunesse pour accueillir les descendants des soldats kiwis qui ont participé à la libération de la ville en 1918.

L'ancienne gendarmerie du Quesnoy sera bientôt un musée Néozélandais
L'ancienne gendarmerie du Quesnoy sera bientôt un musée Néozélandais - New Zealand Memorial Museum

Après le départ de la vingtaine de militaires de l'ancienne gendarmerie pour la nouvelle en septembre, la mairie va pouvoir vendre le bâtiment et son terrain 600 000 euros au New Zealand Memorial Trust, un groupe d'investisseurs passionnés d'histoire dont certains viennent tous les ans au Quesnoy pour l'Anzac Day, la journée d'hommage aux soldats australiens et néo zélandais engagés en France pendant la 1° guerre mondiale. Une journée célébrée d'ailleurs aujourd'hui avec plus de 70 Kiwis qui ont traversé la planète pour assister dans la ville nordiste à la cérémonie de l'aube notamment.

Çà fait 10 ans qu'ils veulent implanter un musée dans la ville que leurs ancêtres ont libéré le 4 novembre 1918, leur seule victoire pendant la 1° guerre mondiale racontée dans tous les livres d'histoire en Nouvelle Zélande, où d'ailleurs le Quesnoy apparait sur des vitraux dans les cathédrales.

Au début, les kiwis avaient jeté leur dévolu sur le château Marguerite de Bourgogne, mais le maire de l'époque avait finalement abandonné le projet. Un projet relancé donc avec la nouvelle municipalité qui a cru au potentiel de ce complexe historique et hôtelier, un véritable outil d'attractivité pour le maire Marie-Sophie Lesne.

Le reportage de Rafaela Biry-Vicente

Un projet de 6 millions d'euros

Le projet de 6 millions d'euros prévoit la création d'un musée sur 2 étages avec librairie et auditorium, un hôtel d'une quarantaine de chambres mais aussi une sorte d'auberge de jeunesses dans les anciens logements des gendarmes. Une souscription a été lancée pour récolter les fonds, mais Marie Sophie Lesne est sûre que le projet sera mené à bien vue la ferveur des néozélandais pour sa ville.

Marie Sophie Lesne, le maire du Quesnoy très heureuse de voir avancer ce projet

Le maire qui espère aussi que le Quesnoy décrochera son classement à l'UNESCO en 2018 pour son cimetière militaire néozélandais, et qui va aussi représenter début mai un nouveau dossier de candidature au patrimoine mondial mais cette fois pour ses fortifications Vauban.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess