Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

L'appel du cœur de Sandrine pour retrouver "le bel inconnu" croisé dans un TGV, descendu en gare de Toulon

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Elle lance son appel sur France bleu Provence. Sandrine, 34 ans, tente par tous les moyens de retrouver le "bel inconnu" avec qui elle a échangé des regards dans un TGV, avant qu'il ne descende à Toulon. Elle a même créé un post Facebook, partagé plus de 5.000 fois.

Le "crush" de Sandrine est descendu du train en gare de Toulon
Le "crush" de Sandrine est descendu du train en gare de Toulon © Maxppp - Patrice SAUCOURT

Toulon, France

"Tu es grand et mince. Tes cheveux sont châtains, tes yeux verts, je crois, et ta barbe presque blonde, avec des points de blanc". Description avec passion du "bel inconnu", rencontré par Sandrine, alors qu'elle voyageait dans un TGV OUIGO entre Paris Gare de Lyon et Nice. Elle n'a pas osé l'aborder pendant le voyage et n'a pas eu de nouvelles depuis qu'il est descendu en gare de Toulon. 

Pour le retrouver, celle qui se présente comme "la femme au pull jaune" multiplie les efforts. Elle lance son appel sur France Bleu Provence après avoir créé une page Facebook dédiée, sobrement intitulée "Recherche l’homme du OUIGO 7851 du 12.04.19 descendu à Toulon vers 11h04". Un post déjà partagé plus de 5.500 fois et commenté près de 2.000 fois.

Elle, se présente comme "la"femme au pull jaune", blonde aux yeux bleus, âgée de 34 ans mais à qui on en donne dix de moins ! 

Des échanges de regards dans le train

"Le train a laissé mon petit coup de cœur descendre à Toulon, regrette Sandrine. Il est monté dans le TGV quelques temps après moi, on a commencé à se regarder, on a échangé beaucoup de regards, mais aucun de nous n'est allé vers l'autre malheureusement"

Sandrine lance une bouteille à la mer en espérant retrouver son coup de cœur

La route de l'amour, longue et sinueuse

Une croisade pour retrouver son "crush" pleine d'embûches, dont cette habitante du Val-de-Marne se passerait bien : "Ce qui est désagréable, ce sont les commentaires négatifs. On m'a quand même dit que j'étais dégénérée ou désespérée. Toute la poésie leur échappe". D'autres internautes ont en revanche été touchés par son initiative : "Il n'y a pas de rencontres dues au hasard" ou "je souhaite un bon dénouement à cette belle histoire", peut-on notamment lire sur le post Facebook. Un autre s'amuse : "Après coup de foudre à Manhattan et à Notting Hill, peut-être à la SNCF ! Il ne me reste plus qu'à prendre le train alors"...

Cinq semaines après leur rencontre furtive, Sandrine a toujours son "bel inconnu" en tête, même si "le temps passe et que le souvenir s'efface". La page est toujours en ligne sur les réseaux sociaux et "s'il pouvait enfin tomber dessus, ce serait super", veut encore espérer la voyageuse au grand cœur. 

Sandrine, 34 ans, habitante du Val-de-Marne - Aucun(e)
Sandrine, 34 ans, habitante du Val-de-Marne