Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite DOSSIER : Armada 2019 à Rouen

L'Armada de Rouen : des voiliers, des marins et... de l'amour !

vendredi 12 avril 2019 à 6:03 Par Flavien Groyer, France Bleu Normandie (Seine-Maritime - Eure)

De nombreux couples se forment pendant les différentes Armada. Les marins mexicains font d'ailleurs toujours fureur auprès des jeunes rouennaises. Certains sont encore ensembles et se sont même mariés et ont même eu des enfants. Souvenirs, souvenirs.

Une Rouennaise dit "adieu" à un marin.
Une Rouennaise dit "adieu" à un marin. © Maxppp - Boris Maslard

Rouen, France

L'Armada, c'est des voiliers bien sûr mais surtout des rencontres. Des rencontres qui se terminent parfois par des larmes. De nombreuses Rouennaises pleurent chaque année le départ de leur cher et tendre. Mais certaines histoires durent, durent et durent toujours. On revient sur deux belles histoires qui sont nées. 

Des amours internationales 

En 2008, les marins mexicains font fureur auprès des jeunes Rouennaises. Cette année-là, Elsa a 22 ans et est en master. Elle rencontre David, il a 26 ans. Elle s'en souvient comme si c'était hier : "C'était un mardi, quatrième jour de l'Armada"

Ce soir là, elle perd ses amis et se retrouve dans un bar de Rouen "Le barouf". Elle fait la connaissance de dix marins dont David, marin sur le Cuauhtemoc : "Physiquement, c'est sur lui que j'avais flashé". La communication n'est pas toujours facile s'amuse-t-elle : "Evidemment, j'ai fait allemand et anglais et pas espagnol donc ce n'est pas pratique avec des Mexicains". Mais cela ne les empêchera pas de finir la soirée à l'Ibiza, une boîte rouennaise.

Elsa et celui qui n'est pas encore son mari David - Aucun(e)
Elsa et celui qui n'est pas encore son mari David

Toute la semaine, jour comme nuit, ils ne se lâcheront pas et Elsa fera partie des Rouennaises en larmes au départ des voiliers. En 2013, les Mexicains avaient déjà fait des malheureuses. Nous avions rencontré Anaïs qui pleurait le départ de son amoureux de dix jours. 

Après quelques hésitations, Elsa rejoint David au Mexique un an plus tard. Ils se marient et ont deux petits garçons. Cela fait maintenant dix ans qu'ils habitent en Basse-Californie. 

Elsa et David à Brest lors de la venue du Cuauhtemoc. C'est ici qu'ils se retrouvent pour la deuxième fois - Aucun(e)
Elsa et David à Brest lors de la venue du Cuauhtemoc. C'est ici qu'ils se retrouvent pour la deuxième fois

Elle connait très bien la Rouennaise Kelly et son mari Benito. Ils habitent également au Mexique. Ils s'étaient eux-mêmes rencontrés en 2008 et s'étaient mariés à Mont-Saint-Aignan durant l'édition 2013 de l'Armada. 

Amours, voiliers et marins : retour sur les histoires de l'Armada. Reportage de Flavien Groyer.

Kelly et Benito se sont mariés en 2013 pendant l'Armada - Radio France
Kelly et Benito se sont mariés en 2013 pendant l'Armada © Radio France - Eric Turpin

Des rencontres plus locales

Décidément, l'édition 2008 a vu de nombreux couples se former. Cette fois, ils sont restés en France. Lui, est tout juste élu maire de Caudebec-en-Caux, elle, se présente à l'élection Demoiselle Armada. C'est Bastien Coriton et Virginie Malot. Une rencontre pendant une soirée sur le porte-hélicoptère Jeanne d'Arc qui a faillit ne jamais voir le jour : "J'ai failli ne jamais venir mais j'ai décidé au dernier moment de plier les dossiers. Ce n'est pas tous les jours que l'on va sur la Jeanne d'Arc". 

Le couple s'était déjà croisé pendant la campagne pour les municipales de Bastien Coriton mais sans vraiment discuter. "Patrick Herr (le président de l'Armada, ndlr.) a tout fait pour que l'on se rencontre" s'amuse Bastien. 

Bastien et Virginie Coriton racontent leur première rencontre

Virginie et Bastien Coriton, sur les quais de Rouen, onze ans plus tard - Radio France
Virginie et Bastien Coriton, sur les quais de Rouen, onze ans plus tard © Radio France - Flavien Groyer

Au premier regard, c'est le coup de foudre, mais cet amour doit rester caché : "Je devais être célibataire pour être élue Demoiselle Armada. On l'a jamais dit mais maintenant il y a prescription".  En 2010, c'est le mariage et quelques années plus tard, ils ont deux petites filles Victoire et Constance. Pour l'Armada 2019, Bastien et Virginie seront présents tout comme Elsa et Diego comme un souvenir de leur première rencontre.