Insolite

L'église d'Assigny retrouve ses cloches

Par Michel Benoît, France Bleu Berry mardi 26 janvier 2016 à 19:36

Françoise-Sidonie, 454 kilos de bronze
Françoise-Sidonie, 454 kilos de bronze © Radio France - Michel Benoit

Le petit village d'Assigny, près d'Henrichemont, vient de restaurer les trois cloches de son église. Une cure de jouvence qui va permettre au village de retrouver une vie tout à fait normale.

Elles pèsent de 316 kilos à 648 kilos. Elles se nomment Marie-Louise, Françoise-Sidonie, et Marcelle-Henriette, du nom de leurs marraines à leur naissance en 1826. Ce sont les trois cloches de l'église Saint-Saturnin d'Assigny. Elles viennent d'être remontées dans leur clocher et pourront, une fois le chantier terminé, dans quelques jours, sonner à nouveau l'Angélus, dès  sept heures du matin puis égrainer les heures de la journée.

L'une des trois cloches en train d'être hissée dans l'église - Radio France
L'une des trois cloches en train d'être hissée dans l'église © Radio France - Michel Benoit

Les cloches en airain (un alliage composé à 78 % de cuivre et 22 % d'étain) avaient souffert des affres du temps et risquaient de se fêler. Le noyau central, le point par où est suspendue la cloche et les bords de frappe de la plus petite cloche étaient abimés. L’entreprise Bodet, la seule société française à restaurer les cloches, les avaient donc démontées pour les remettre en état dans ses ateliers angevins.

Patrick Brunet, responsable de la restauration pour l'entreprise Bodet - Radio France
Patrick Brunet, responsable de la restauration pour l'entreprise Bodet © Radio France - Michel Benoit

Face à un tel désastre, le maire, Robert Guillot, n’a pas hésité un seul instant malgré l'ampleur du chantier : 41.000 euros H.T. Le conseil municipal a donc fait la chasse aux subventions : l'état a versé 13.000 euros, le député Fromion, 6.000 euros. La fondation du patrimoine a également abondé. Finalement, le petit village de 155 habitants, déboursera 15.000 euros.

Quelques habitants ont assisté, curieux, à la remontée des cloches - Radio France
Quelques habitants ont assisté, curieux, à la remontée des cloches © Radio France - Michel Benoit

L'église St Saturnin retrouvera sa voix, claire et juste... et les cérémonies de mariage ou d'enterrement pourront reprendre pour au moins 150 à 200 ans. Plus personne ne sera là pour la prochaine restauration.