Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'exploit du coureur de l'extrême Christophe Tieran dans le Mercantour

-
Par , France Bleu Azur, France Bleu

Le coureur de Roquebillière dans la Vallée de la Vésubie vient d'enchaîner les sommets et les dénivelés. Christophe Tieran, arrivé ce mercredi dans le petit village de Belvédère, a parcouru plus de 154 kilomètres et 10.000 mètres de dénivelé en moins de deux jours.

Arrivée vers 20h  de Christophe Tiéran dans le village de Belvedère après une course de 10.000 mètres de dénivelé.
Arrivée vers 20h de Christophe Tiéran dans le village de Belvedère après une course de 10.000 mètres de dénivelé. © Radio France - Justine Leclercq

Christophe Tieran est arrivé ce mercredi soir juste avant 20h dans le petit village de Belvédère dans la Vallée de la Vésubie. Applaudi par sa femme, sa famille et ses amis après son périple sur les sommets du Mercantour. Le coureur de l'extrême est parti mardi matin à 6h d'Allos. 

Le trentenaire a enchaîné sept sommets à plus de 3.000 mètres d'altitude à travers le Mercantour. Christophe Tieran a d'abord gravi le Mont Pelat (3.051 m), Le Cimet (3.020 m), Le Ténibre (3.031 m), Le Corborant (3.007 m), Le Gélas (3.141 m) , la Cime de la Malédie (3.061 m) et le Mont Clapier (3.045 m). L'artisan maçon de 37 ans a parcouru plus de 153 kilomètres et gravi 10.000 mètres de dénivelé en 37h et 50 minutes.

Un défi collectif

Tout au long de son parcours à travers les cimes, Christophe Tieran a été accompagné par des amis dont des membres du Vésubie Trail Club et sa famille. Le supporter du club de football, l'OGC Nice a pris le temps de profiter des magnifiques paysages du Mercantour. Des vidéos ont été postées par sa femme Delphine et ses amis pendant sa course sur son compte Facebook.

L'athlète a déjà couru plusieurs trails à travers le Mercantour, mais sa dernière course est la plus longue et la plus dure avec sept sommets à plus de 3.000 mètres dont le Gélas, plus haut sommet des Alpes-Maritimes.  

Une course non-stop

Le coureur de l'extrême a enchaîné les ascensions de jour comme de nuit. Le trentenaire a juste eu un petit coup de mou au col de la Lombarde, il a un peu dormi. Il a fait appel à Laetitia Baudoin pour aider son corps à récupérer. Ils ont pratiqué la technique Alexander pour préserver l'intégrité et l'équilibre postural. 

À son arrivée, Christophe Tiéran a remercié chaleureusement tous ses amis et sa famille qui l'ont accompagné dans son défi. "Sans vous, rien n'aurait été possible. Je serais resté à travailler sur le chantier" a déclaré le coureur à son arrivée dans le village de Belvédère ce mercredi soir. 

À travers ce trail de l'extrême, Christophe Tiéran montre que le collectif est important. Autre message du coureur, il ne faut pas partir en montagne la "fleur au fusil". Il faut être bien préparé. Christophe Tiéran court depuis une dizaine d'années dans la montagne. Cet amoureux du Mercantour a encore plein de rêves et de défis dans la tête.

Christophe Tieran en haut d'un des 7 sommets gravi en 37 heures.
Christophe Tieran en haut d'un des 7 sommets gravi en 37 heures. - Marc Brulard
Christophe Tiéran dans la descente du Gélas, plus haut sommet des Alpes-Maritimes.
Christophe Tiéran dans la descente du Gélas, plus haut sommet des Alpes-Maritimes. - Edouard Thouny @Spotenvol

Christophe Tiéran applaudi après sa course de l'extrême de près de 38h dans les montagnes du Mercantour.

Christophe Tiéran en haut du Mont Pelat.
Christophe Tiéran en haut du Mont Pelat. - Staff de Christophe Tiéran.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess