Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

L'incroyable ascension d'un boulanger du Nord jusqu'aux Émirats arabes unis

lundi 4 décembre 2017 à 8:56 Par Rafaela Biry-Vicente, France Bleu Nord et France Bleu

Le boulanger nordiste Pascal Tepper a inauguré cet automne son 6e établissement aux Émirats arabes unis où il emploie plus de 160 salariés à Dubaï et Abou Dabi. Mais pas question pour lui d'abandonner sa boulanger familiale de Pecquencourt et ses 12 salariés.

Inauguration d'une boutique aux Emirats Arabes Unis
Inauguration d'une boutique aux Emirats Arabes Unis

Pecquencourt, France

Quand il regardait des émissions télé sur Dubaï, il y a quelques années, Pascal Tepper se disait "j'aimerais bien y aller au moins une fois". À 56 ans, il a ouvert sa 6e boutique au Dubaï Park, le tout nouveau parc futuriste des Émirats arabes unis.

Une sacrée aventure pour le boulanger aux grosses moustaches qui a commencé avec la boulangerie familiale de Pecquencourt, dans le Nord. Il y est né et c'est son arrière grand père qui l'a fondée en 1921. Après avoir obtenu le prestigieux titre de Meilleur Ouvrier de France en 2000, Pascal se lance dans la formation au début dans la région, puis en France et très vite dans le monde entier.

Repéré par un un cheikh

Du Mexique au Pérou en passant par la Russie ou le Moyen-Orient : il donne des formations sur le matériel de boulangerie. Lors d'un salon aux Émirats arabes unis, il est repéré par un cheikh qui souhaite ouvrir une franchise de boulangerie française.

La belle histoire du jour

Des Émiratis qui se régalent avec les croissants au beurre

Et le "petit" boulanger de Pecquencourt est finalement retenu parmi de sérieux candidats comme Paul ou La Mie Câline. Il ouvre une première boutique et enchaîne très vite. A chaque fois, il s'agit d'immenses boutiques : boulangerie, pâtisserie, mais aussi brasserie haut de gamme où les Émiratis peuvent passer de très longues heures à déguster les produits français et notamment les croissants au beurre dont ils raffolent.

Malgré ce succès, le boulanger nordiste garde les pieds sur terre, il ne s'est pas transformé en businessman. Quand il est dans le Nord, il se lève aux aurores pour préparer du bon pain.

C'est ma passion, c'est ma vie, j'ai besoin de toucher la matière, en quelque sorte c'est ma drogue !

Pas question donc pour lui de s'installer sous le soleil, il reste très attaché à ses racines. Pascal organise des portes ouvertes de sa boulangerie nordiste, le Fournil D'anchin, les 16 et 17 décembre.