Culture – Loisirs

L'oeil du web - Deux SDF racontent leur vie sur les réseaux sociaux

Par Thomas Séchier et France Bleu, France Bleu lundi 19 décembre 2016 à 19:33

Christian, sur son profil Twitter
Christian, sur son profil Twitter - Capture d'écran

Christian et Hervé, des SDF connectés. Un député irlandais interrompu par sa cravate. Une astuce qui cartonne pour réparer son ongle avec un sachet de thé.

C'est l'oeil du web, une chronique à retrouver chaque matin 5h40 mais pas seulement, sur France Bleu.

Deux SDF décident de partager leur vie sur Twitter

Ils s'appellent Christian et Hervé. Des SDF parisiens "2.0 vivant d'humour et d'eau fraîche" comme se présente Christian sur son compte Twitter.
Christian est à la rue depuis quelques mois. Divorce douloureux, perte de son emploi et la spirale infernale qui s'enclenche.
Avec l'argent du RSA, il s'est acheté un téléphone à 5 euros et décide de partager ses moments de vie, les bons comme les mauvais.
Exemple : un matin, ils sont aspergés d'eau par un agent de la ville de Paris pas très humain qui nettoyait le porche sous lequel ils dormaient.
Résultat : "Toutes nos couvertures sont mortes. Voila comment on traite les SDF !", raconte Christian, très énervé.
Le message est relayé plus de 400 fois.
Jusqu'à ce que la mairie de Paris les appelle pour s'excuser !

Et ça leur a donné une petite notoriété ! Des internautes les reconnaissent, leur donnent de quoi manger.
"Moins de bruit, on pique-nique", tweete Christian avec une photo de pain et de fromage.
Il y a aussi des moments plus durs. Le 8 décembre, Hervé se réveille. "Bordel, ça pèle".
Un franc-parler apprécié, avec beaucoup d'auto dérision. Sur la politique, sur la SNCF.
Parfois ils s'engueulent même entre eux, par tweets interposés, sous les yeux de leurs 6.000 abonnés.
Mais ça marche. Hervé a même été contacté à plusieurs reprises sur Twitter pour des petits boulots.

Un député irlandais fait rire toute l'Assemblée à cause de sa cravate

Le député Aengus O Snodaigh a décidé de porter une cravate spéciale Noël. Une cravate un peu spéciale, qui crache de la musique, un peu comme des bougies d'anniversaire.
Pas de chance : nous sommes au Parlement.... et la musique se déclenche, sans demander la permission, pendant le discours du député !
Un discours sérieux, qui parle d'ouvriers exposés à l'amiante.
D'un coup on entend la musique. On reconnait les chants de Noël, et le célèbre "We wish you a marry Christmas".
Malgré tout le député ne se démonte pas, il termine son discours l'air de rien.
Mais il n'échappera pas à la remarque d'une de ses collègues. "Si vous n'éteignez pas cette cravate, cela pourrait perturber la trajectoire du Père Noel", lui lance-t-elle plutôt amusée.
Finalement, pour éviter tout autre incident, l'élu a prêté sa cravate rebelle à l'un de ses collègues, qui s'est dit enchanté du cadeau !

Une astuce qui change la vie des femmes !

Vous ne saviez pas qu'on pouvait réparer un ongle cassé avec un sachet de thé, en une minute chrono ?
Cette vidéo est faite pour vous.
Voila comment s'y prend cette femme.
D'abord elle recouvre son ongle d'un vernis transparent.
Elle découpe ensuite une petite partie d'un sachet de thé qu'elle applique sur le haut de l'ongle, comme une rustine.
Par dessus, elle rajoute à nouveau du vernis transparent.
Et là miracle, l'ongle est recollé.
Il n'y a plus qu'à enlever à la lime le reste du sachet et partir à votre soirée !
Une vidéo vue à plus de 36 millions de reprises...