Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Coronavirus : le confinement sera prolongé au-delà du 15 avril, Emmanuel Macron s’exprimera lundi soir

L'Ultra-trail du Mont-Blanc, une première pour cet habitant de Vertou

-
Par , , France Bleu Loire Océan

2.300 fous vont prendre le départ, ce vendredi 30 août 2019 à 18 heures, de l'Ultra-Trail du Mont-Blanc, l'UTMB pour les intimes. Et parmi eux, un habitant de Vertou, en Loire-Atlantique. Après avoir participé à la Diagonale des Fous, il y a deux ans, Antoine Ropert s'est lancé un nouveau défi.

Antoine Ropert tente son premier Ultra-trail du Mont-Blanc.
Antoine Ropert tente son premier Ultra-trail du Mont-Blanc. © Radio France -

Le départ de la distance reine du mythique Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB), c'est ce vendredi 30 août 2019 à 18 heures. Une randonnée pas comme les autres : 170 kilomètres de course, 10.000 mètres de dénivelé, et 2.300 participants, dont cet habitant de Vertou, Antoine Ropert. C'est d'ailleurs la première fois qu'il y participe. 

Il a déjà participé à la célèbre "Diagonale des Fous"

Silhouette longiligne et affutée, Antoine pratique la course à pied depuis une dizaine d'années. Après avoir participé à des semi-marathons puis à des course de 42 kilomètres 193, ce journaliste à France 3 Pays de la Loire a décidé de passer à plus dur : l'ultra-trail. Il a notamment déjà fait le célèbre Grand Raid de la Réunion. "L'UTMB, c'est une course mythique, au même titre que la "Diagonale des Fous" que j'ai réalisée il y a 2 ans", explique-t-il. "On voit pas mal d'images, ça se médiatise. Il y a de jolis paysages." C'est un rêve qui est né il y a deux trois ans, quand il a commencé à faire de l'ultra-trail. Il espère bien évidemment aller au bout de l'épreuve - qui doit être bouclée en moins de 46 heures et 30 minutes - et il vise pour sa première participation, une place dans le premier tiers des inscrits. 

C'est un rêve né, il y a deux ou trois ans. L'UTMB c'est une course qu'il faut faire en France", confie Antoine Ropert. 

"En plus, le Mont-Blanc, ça a toujours été un rêve." Antoine avait déjà essayé de le gravir, en alpinisme, mais n'avait pas eu la bonne fenêtre météo. "Là, l'itinéraire, c'est le tour du Mont-Blanc, ce qui m'a toujours fait rêver, soit en randonnée, soit en course", confie-t-il. "En courant, c'est encore plus intéressant pour moi !" Espérons pour lui et pour les 2.300 autres trailers que la météo sera clémente. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu