Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La Belgique bat le Nigéria en finale de la coupe du monde des écoliers rémois

jeudi 5 juillet 2018 à 22:16 Par Raphaël Cann, France Bleu Champagne-Ardenne

Pendant que la coupe du monde bat son plein en Russie, celle des enfants s'est terminé ce jeudi à Reims. 490 élèves rémois du CE2 au CM2 se sont affrontés pendant 3 semaines sur la pelouse avec un pays tiré au sort. Verdict: la Belgique est championne du monde.

490 élèves rémois se sont défiés sur la pelouse pendant 3 semaines
490 élèves rémois se sont défiés sur la pelouse pendant 3 semaines © Radio France - Raphaël Cann

La Belgique est championne du monde de football après une finale contre le Nigéria! C'est le résultat de la coupe du monde des enfants organisée par la ville de Reims. Chacun avec un pays tiré au sort, 490 élèves de 9 écoles différentes ont joué pendant 3 semaines. 

Timothée, 7 ans, était le gardien de la Belgique. Il admet sa défaite bon joueur: "Au début de la deuxième mi-temps, on craque sur 2 buts. Ils étaient bien plus fort physiquement, _ils méritent cette victoire_."

Les supporters étaient nombreux sur le bord du terrain pour soutenir leurs camarades - Radio France
Les supporters étaient nombreux sur le bord du terrain pour soutenir leurs camarades © Radio France - Raphaël Cann

Deux équipes jouaient simultanément, celle des garçons et celle des filles. A la fin, le gagnant était désigné par le total des points. Hasna, une attaquante du Nigéria, s'est découvert un goût pour le ballon rond: "D'habitude, je joue jamais au foot. Maintenant j'adore ça, si on me propose de jouer à nouveau, je dirais oui sans hésiter!"

L'équipe féminine de la Belgique, fières de leur trophée - Radio France
L'équipe féminine de la Belgique, fières de leur trophée © Radio France - Raphaël Cann

Outre la passion du sport, le maître-mot était le fair-play. Les élèves s'arbitraient eux même et pouvait recevoir à la fin du match un "carton bleu" s'ils avaient respectueux, l'équivalent de 2 points en plus. "C'est la coupe du monde du fair-play!" revendique Djelloul Benslimane, l'un des organisateurs de la compétition. "On veut leur apprendre à accepter les différences, à accepter les règles et s'accepter soi même par le sport."

Cette coupe du monde n'est pas une première. Depuis 1998, elle a lieu tous les 4 ans comme la vraie. Certains enfants sont devenus des professionnels, comme Abdoullaye Diallo, le gardien de l'équipe du Sénégal.