Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La Côte d'Or est aussi une terre de rosé

-
Par , France Bleu Bourgogne

La Côte d'Or est connue pour ses vins rouges et blancs d'exception. Mais le département produit aussi du rosé, notamment à Marsannay-la-Côte et à Orches.

A Marsannay-la-Côte, beaucoup de viticulteurs produisent du rosé
A Marsannay-la-Côte, beaucoup de viticulteurs produisent du rosé © Radio France - Lucas Martin-Brodzicki

Côte-d'Or, France

Marsannay-la-Côte s'exprime dans les trois couleurs : rouge, blanc, mais aussi rosé. Marsannay est la seule appellation village aux trois vins en Bourgogne. Quelques viticulteurs continuent d'en produire, à l'instar de Cyril Audoin. Le rosé représente 10% de sa production, soit entre 5 000 et 10 000 bouteilles par an. 

"C'est un vin qui peut se marier avec beaucoup de choses. On va en boire beaucoup l'été mais pas seulement. On travaille avec de grands restaurants où les sommeliers en servent toute l'année. Il ne faut pas le voir seulement comme un rosé pour les grillades, c'est plus que ça. C'est fin, c'est complexe et on arrive à convaincre des gens qui ne sont pas du tout rosé avec le rosé de Marsannay", se félicite Cyril Audoin.

Au domaine Fougeray de Beauclair, le rosé représente 2 000 bouteilles par an. En tout, Patrice Ollivier produit 80 000 bouteilles, mais il sert de son rosé pour se faire connaître auprès des restaurateurs. "C'est une clé commerciale", explique-t-il.

A Orches, le rosé est une tradition

Plus confidentiel, le rosé d'Orches est une tradition dans ce village.  Lucien Rocault fait partie des quelques viticulteurs qui en font encore : "la particularité du rosé d'Orches, c'est qu'il est principalement fait avec du gamay ou en tout cas avec du passetoutgrain. C'est un rosé vraiment atypique qui n'a rien à voir avec ceux du sud. Il est généralement plus coloré, on est sur un rose saumon bien soutenu." Le viticulteur en produit entre 5 000 et 6 000 bouteilles par an.

C'est un rosé atypique qui n'a rien à voir les rosés du sud" Lucien Rocault

Choix de la station

France Bleu