Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Une chaussette connectée conçue à Nancy pour limiter les risques de mort subite du nourrisson

mercredi 9 janvier 2019 à 16:03 Par Nathalie Broutin et Thierry Colin, France Bleu Sud Lorraine et France Bleu

Un prototype de chaussette connectée inventé par deux frères de Nancy est présenté cette semaine aux Etats-Unis au CES à Las Vegas. Une occasion unique pour commercialiser une innovation qui vise à rassurer les parents et limiter les risques de mort subite du nourrisson.

Une chaussette connectée pour limiter les risques de mort subite du nourrisson.
Une chaussette connectée pour limiter les risques de mort subite du nourrisson. © Maxppp - Damien GAUTIER

Nancy, France

Parmi les sociétés emmenées par la Région Grand Est au CES de Las Vegas, deux informaticiens de Nancy qui ont inventé une chaussette connectée pour limiter les risques de mort subite du nourrisson. Les deux frères,  à l'origine du projet ont baptisé ce prototype de chaussette Mon Foxy, une simple chaussette munie de capteurs et reliée à une base. 

La visibilité pour les deux frères nancéiens est exceptionnelle : une présence pendant quatre jours au CES, Consumer electronic show, de Las Vegas aux Etats-Unis, le plus prestigieux salon de l'innovation et de l'électronique avec 180 000 visiteurs attendus et 4 000 exposants.

La chaussette connectée est tricotée en France avec un capteur et une base : l'objet mesure les battements de coeur du nourrisson, mais aussi le taux d'oxygène dans le sang ou encore l'humidité dans la pièce. L'objet se fait oublier si tout va bien mais prévient les parents sur leur téléphone portable en cas d'anomalie.

700 000 euros à trouver

L'intérêt de l'objet connecté : rassurer les parents. Une start-up de Nancy qui a travaillé notamment avec le CHU de Nancy pour valider les mesures. Les deux frères ont investi plus de 100 000 euros dans l'idée et des mois de travail. Il leur faut aujourd'hui trouver un distributeur et 700 000 euros pour commencer la production et constituer une équipe de 15 personnes.

Rachid-Antoine Rabla, créateur de la chaussette connectée explique "c'est vraiment une chaussette en fibre naturelle tricotée en France dans laquelle on intègre un capteur et qui va mesurer le bien-être du nourrisson pendant qu'il dort : position de couchage, son pouls, son taux d'oxygène dans le sang et ça communique avec une une base qui mesure les paramètres environnementaux comme la température et la qualité d'air ou encore le taux d'humidité".

Temporalités différentes 

Pour l'informaticien de Nancy, "on n'est pas sur les mêmes échelles de temps entre le monde médical et le monde plus rapide des start-up, avec des temporalités différentes, ça prend beaucoup plus de temps au niveau médical. Nous nous sommes rapprochés notamment du CHU de Nancy pour pouvoir échanger avec eux sur le produit".