Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La coiffeuse en camping-car sillonne les villages abandonnés des Côtes d'Armor

lundi 8 janvier 2018 à 6:01 Par Johan Moison, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel

A 23 ans, Ophélie Hallé a transformé un vieux camping-car en salon de coiffure. Depuis 3 semaines, la jeune coiffeuse s'arrête dans des petites communes des Côtes d'Armor qui n'ont plus de salon. Une manière pour elle de lutter contre la désertification rurale.

Ophélie Hallé dans son camping-car transformé en salon de coiffure
Ophélie Hallé dans son camping-car transformé en salon de coiffure © Radio France - Johan Moison

Saint-Brieuc, France

C'est en voyant fleurir un peu partout des camion-restaurants qu'Ophélie Hallé a eu l'idée de transformer un camping-car en salon de coiffure. "Au départ, je voulais faire ça à domicile mais il y a déjà beaucoup de monde sur ce créneau alors je me suis dit qu'il fallait que j'innove", raconte la jeune coiffeuse. 

Ophélie gare son camping-car sur des parkings mis à disposition par les communes - Radio France
Ophélie gare son camping-car sur des parkings mis à disposition par les communes © Radio France - Johan Moison
Le camping-car a été entièrement aménagé par Ophélie et ses proches - Radio France
Le camping-car a été entièrement aménagé par Ophélie et ses proches © Radio France - Johan Moison

Faire revivre le petit commerce

Saint-Glen, Penguily, Le Leslay... Ophélie sillonne les Côtes d'Armor mais ne s'arrête pas n'importe où. "Je cible les communes -  8 pour le moment - où il n'y a plus de salon de coiffure pour permettre aux personnes âgées ou aux personnes qui n'ont plus de permis de se faire coiffer et se rencontrer. C'est aussi une façon de faire revivre le petit commerce qui se meure". 

Vous pouvez écouter ici le reportage de Johan Moison comme si vous étiez dans le salon de coiffure ambulant