Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La commune nouvelle dans l'Hérault s'appelle Entre-vignes

mardi 6 novembre 2018 à 15:19 Par Salah Hamdaoui, France Bleu Hérault

Les communes de Saint-Christol et Vérargues, près de Lunel (Hérault), vont fusionner le 1er janvier 2019. Les habitants ont choisi le nom de la commune nouvelle : Entre-vignes.

Exemple de vignoble héraultais
Exemple de vignoble héraultais © Radio France - Pascale Viktory

De Verargues, Saint-Christol, France

Les électeurs de Saint-Christol et de Vérargues, près de Lunel, avaient jusqu'au 31 octobre pour voter. Leur deux communes, éloignées de seulement deux kilomètres, vont fusionner à partir du 1er janvier 2019, il fallait donc trouver un nouveau nom. Grâce au bulletin qu'ils ont reçu par mail ou par courrier, les électeurs ont pu choisir dans une liste de cinq noms : Entre-vignes, Fontvigne, Les Bruyères, Les Dardaillons et Celestelat. Pour autant, les appellations historiques ne disparaissent pas et la nouvelle terminologie viendra en fait s'y ajouter : "Saint-Christol, commune de..." ou "Vérargues, commune de..."

"Plus de 50% des électeurs ont voté pour une thématique 'vigne'". Jean-Luc Bergeon, maire de Saint-Christol

C'est donc Entre-vignes qui est arrivé en tête de la consultation avec 28% des voix, devant Les Bruyères, 26%, Fontvigne, 23%, Les Dardaillons, 12% et Celestelat, 11%. 611 électeurs se sont prononcés, soit un peu plus de 30% des inscrits.

Les conseils municipaux des deux communes vont devoir valider ce choix (avant fin novembre) pour laisser le temps au préfet de l'Hérault de l'entériner.