Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La dernière cabine téléphonique marseillaise, située sur l'île du Frioul, va bientôt disparaître

dimanche 14 janvier 2018 à 17:56 Par Romane Porcon, France Bleu Provence

La dernière cabine téléphonique de Marseille va bientôt disparaître, dans les Bouches-du-Rhône il n'y en a plus que dix. En France, avec la loi Macron, il n'en restera plus que 300 cabines, dans les zones blanches. Pour voir la dernière cabine marseillaise il faut se rendre sur l’île du Frioul.

La dernière cabine téléphonique marseillaise se trouve sur la place aux fleurs
La dernière cabine téléphonique marseillaise se trouve sur la place aux fleurs © Radio France - Romane Porcon

Îles du Frioul, Marseille, France

Dans quelques semaines, la dernière cabine téléphonique de Marseille va disparaître. En France, elles ne seront qu'un peu plus de 300 à passer l'hiver uniquement celles qui se trouvent dans les zones blanches non couvertes par la téléphonie mobile. 

Toutes les autres vont être enlevées par Orange. Le maintien des cabines représente une perte de 10 millions d'euros par an pour l'opérateur. 

La cabine téléphonique fait plus objet de décoration que de téléphone sur l'île du Frioul - Radio France
La cabine téléphonique fait plus objet de décoration que de téléphone sur l'île du Frioul © Radio France - Romane Porcon

À Marseille, pour voir la dernière cabine téléphonique, il faut prendre un bateau et se rendre sur l’île du Frioul. Désormais hors service, elle devrait disparaître d'une semaine à l'autre. Les habitants du Frioul eux l'a connaissent bien. 

"Ça rappelle des souvenirs, quand on était petit on se mettait dedans pour se mettre à l'abri, il ne faut pas l'enlever." Anthony, habite sur l'île depuis l'âge de 14 ans. Je l'ai utilisée il y a 25 ans en arrière. Pour appeler loin, il fallait mettre des grosses pièces de 5 francs." Stéphane, un ancien de l'île

Mais surtout pour certains habitants comme Vanessa, la disparition de la cabine inquiète : "En cas de problème, ce sont les habitants de la Pointe Rouge qui doivent intervenir si quelqu"un fait un malaise, si on a problème de réseau ou de batterie. On est un peu exclu sur une île."

Les habitants devront maintenant compter sur leur portable. La cabine, elle, risque bien d'être recyclée ou, si la mairie en fait la demande, d'être utilisée comme bibliothèque ou pièce d'un musée !