Insolite

La détonnante compétition de tir au canon dans les Landes

Par Christophe Van Veen, France Bleu Gascogne et France Bleu vendredi 6 octobre 2017 à 8:16

Jean Piedequin devant l'un de ses joujoux
Jean Piedequin devant l'un de ses joujoux © Radio France - Christophe Van Veen

Ce samedi a lieu le 17ème critérium national de tir au canon modèle réduit à Saint-Jean-de-Marsacq. Étonnant et détonnant !

84 ans, casquette vissée sur la tête, Jean Piedequin est un passionné de la poudre noire depuis sa plus tendre enfance, il n'a jamais oublié ses parties de cow-boy où il rivalisait d'adresse au colt. Cet ancien dessinateur publicitaire a conçu, voici une vingtaine d'années, son premier canon lors d'un spectacle consacré à la conquête de l'Amérique.

C'est Jean qui a quasiment inventé cette discipline de tir au canon modèle réduit.

Au début, on a été mal vu. Le canon a mauvaise réputation, on comprend pourquoi. On est un peu fous. Ça fait énormément de bruit et quand on tire tous ensemble, il y a tellement de fumée qu'on n'y voit plus rien" - Jean maître canonnier

Une compétition relevée

Au fil du temps, la fédération française de tir sportif a été convaincu par la passion et le sérieux des tireurs au canon qui respectent toutes les consignes de sécurité et toutes les règles sportives. La qualité des répliques, validées pour la plupart par l'ancienne manufacture d'armes de Saint Étienne, permet de tirer sans danger, très précisément.

Création originale par le club des Landes - Radio France
Création originale par le club des Landes © Radio France - Christophe Van Veen

Un mini canon fabriqué en Espagne vient d'être acheté sur internet pour la modique somme de 600 euros. Le bataillon des Landes commence à avoir fière allure. On pourra admirer ces très fidèles reproductions à petite échelle, mais aussi des canons grandeur nature.

Ce samedi, à Saint Jean de Marsacq, près de Saint Vincent de Tyrosse, vont s'affronter une quinzaine de tireurs venus de toute la Nouvelle Aquitaine, de 9 h à 18 heures, au centre de tir (611 adhérents) niché au cœur de la forêt landaise.

Les cibles en papier sont disposées à 25 m, 50 m et 100 m. C'est dire la précision des reproductions. Des boulets de calibre 69 (17,5 mm de diamètre) sont expédiés à une vitesse qui invite à ne pas se trouver dans leur trajectoire.

Les boulets. - Radio France
Les boulets. © Radio France - Christophe Van Veen

Trafalgar

Nos tireurs au canon aiment l'odeur de la poudre, tirer avec des armes anciennes. Ils sont tous des passionnés d'Histoire. L'un des grands plaisirs de la discipline consiste à acquérir des modèles réduits reproduisant des canons qui se sont illustrés à Valmy par exemple. On trouve dans l'armurerie du club des pièces Louis XIV ou Napoléon, mais aussi des créations originales.

Tout petit ! - Radio France
Tout petit ! © Radio France - Christophe Van Veen

Jean a même recréé un créneau des remparts de Saint Malo. Des projectiles plus étonnants les uns que les autres font aussi partie de la boite à malice de Jean et de ses amis.

Comme à Saint Malo ! Création des membres du club landais. - Radio France
Comme à Saint Malo ! Création des membres du club landais. © Radio France - Christophe Van Veen

La passion historique s'illustre dans l'épreuve de "Trafalgar" qui consiste à cribler de boulets un dessin de l'Amiral Nelson et son vaisseau Victory. "C'est la revanche ! " dit en riant Jean Piedequin. Atteindre Nelson rapporte 20 points, la ligne de flottaison de son bateau, encore plus de points ! Bref, on sait aussi s'amuser chez les canonniers.

Tiens, Nelson ! Prends ça dans le bicorne ! - Radio France
Tiens, Nelson ! Prends ça dans le bicorne ! © Radio France - Christophe Van Veen

Le fût du canon

La question technique de feu Fernand Raynaud est balayée par les spécialistes. Combien de temps met le fût du canon pour refroidir une fois que le boulet est parti ? Eh bien ! Non, pas "un certain temps" ! Le fût en acier est tellement épais qu'on peut tirer treize fois d'affilée sans faire chauffer le fût. Le canon reste froid. Voilà un mystère éclairci.