Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

VIDÉO - La doyenne des Européens fête ses 116 ans à Toulon

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Lucile Randon a fêté ses 116 ans ce mardi à Toulon dans l'établissement où elle coule des jours paisibles. Celle qu'il convient d'appeler Soeur André n'a rien perdu de son humour et de sa détermination.

Soeur André, doyenne des européens avec Hubert Falco, le maire de Toulon
Soeur André, doyenne des européens avec Hubert Falco, le maire de Toulon © Radio France - Christelle Marquès

Toulon, France

C'est entourée d'enfants de CE1 de l'école Notre-Dame que sœur André, née à Alès (Gard) le 11 février 1904, a entamé sa matinée de festivités ce mardi matin afin de célébrer son 116e anniversaire. Un âge qui fait de celle qui a consacré sa vie aux autres, la doyenne des Européns.

Le maire Hubert Falco lui a remis la médaille d'honneur de la ville. Sœur André a ensuite assisté à une messe, avant de prendre son déjeuner au cours duquel elle a dégusté son dessert préféré, une omelette norvégienne.

Une chanson émouvante

Entendre des enfants chanter en son honneur, Sœur André en était très touchée. "Bravo, ça c'est gentil, ça me va au cœur. J'en avais 40 des enfants, 20 filles et 20 garçons. C'était pendant la guerre, à Vichy. La France était occupée par les Allemands. Et ces pauvres gosses, les parents ne pouvaient pas acheter au marché noir de quoi leur donner à manger, alors ils mouraient de faim. L'hôpital les a accueillis et je leur ai donné à manger. Je les ai gardés longtemps. Je les faisais chanter" les remercie l'Ardéchoise de naissance en leur tendant les mains.

Un caractère bien trempé

Quand on évoque la personnalité de Sœur André, les voix sont unanimes. "C'est une femme forte qui a connu deux guerres, et qui a su résister à toutes les tempêtes de la vie. Elle a un caractère bien trempé, et elle sait ce qu'elle veut. Et elle va jusqu'au bout" commente Sœur Marie-Pierre, qui la côtoie depuis de nombreuses années.

"Ce qui la caractérise, c'est son sens de l'humour, son optimisme et son envie de vivre. Elle a toujours des petites phrases bien à propos, et une certaine autodérision. Son secret, c'est qu'elle voit toujours le bien dans chacun et non la noirceur. Elle est capable de me faire la revue de presse du matin, quand je vais la voir l'après-midi avec beaucoup de pertinence. C'est une richesse de l'avoir parmi nous" se réjouit la directrice de l'Ehpad.

"Mon secret ? Seul Dieu peut le dire", Sœur André

Pourtant fatiguée, Sœur André donne encore un peu de son temps pour répondre à une ultime question sur le secret de sa longévité. "Ouh, le secret je n'en sais rien, j'ai eu bien des malheurs dans la vie. Pendant la guerre de 14, j'étais enfant, j'ai souffert comme tout le monde. C'était pas drôle. C'est le Bon Dieu qui peut le dire" conclut Sœur André, qui se dit prête à une nouvelle fête l'année prochaine.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu