Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Ferté- Bernard : ses amis l’ont cru mort à cause d’une erreur de l’état civil

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Le service état civil de la ville de La Ferté-Bernard a dû transmettre un démenti après avoir publié le décès de Patrice Leroy la semaine dernière. C’est en fait Patrice Riant qui est décédé. Les proches de Patrice Leroy avaient entre-temps reçu de nombreux messages de condoléances.

La liste des décès fournie par l'État civil a induit en erreur les journaux
La liste des décès fournie par l'État civil a induit en erreur les journaux © Radio France - France Bleu Maine

C’est une erreur qui n’est pas sans conséquence pour la famille Leroy, de La Ferté-Bernard. La semaine précédant Noël, le service état civil de la ville a publié par erreur le nom de Patrice Leroy dans la liste des décès enregistrés sur le territoire de la commune. Une liste reprise par les journaux dans la rubrique « carnet », avec celle des naissances. Sauf qu’il s’agissait en fait d’un autre Fertois, Patrice Riant, âgé de 57 ans, comme le rapporte notamment l’Echo sarthois, l’hebdomadaire local. Patrice Leroy, lui, venait de se marier ; mariage qui apparait d'ailleurs également dans le carnet.

Des amis ont appelé les Pompes funèbres

"Au début, nous n'y avons pas pris garde", raconte l’épouse de Patrice Leroy à nos confrères du Maine Libre, "puis ce même état civil est passé deux jours de suite dans deux journaux différents et les clients de mon mari ont commencé à lui en parler. Nous avons téléphoné à la famille pour la rassurer, mais beaucoup de nos amis n'ont pas osé me téléphoner et ont passé un très mauvais Noël. Certains ont même passé un coup de téléphone aux Pompes funèbres".

La mairie de La Ferté a dû transmettre un démenti. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess