Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Plusieurs versions sur les échauffourées entre saisonniers à Porquerolles

dimanche 28 août 2016 à 16:44 Par Victoria Koussa, France Bleu Provence

Chaque année, les saisonniers fêtent leur départ sur l'île varoise. D'après le syndicat Alliance police nationale, des centaines de personnes se seraient affrontées dans la nuit de samedi à dimanche, avec seulement six policiers pour les séparer. Une version remise en cause.

Une violente bagarre ce samedi sur l'île de Porquerolles.
Une violente bagarre ce samedi sur l'île de Porquerolles. © Maxppp -

Porquerolles, Hyères, France

C'est une fin de saison chaotique qu'aurait connu dans la nuit de samedi à dimanche l'île de Porquerolles. À la sortie de l''établissement l'Escale, vers 1h30, des bousculades puis des coups ont été échangés entre des dizaines de saisonniers et locaux alcoolisés. Avant que plusieurs bagarres générales n'éclatent jusqu'à 4 heures du matin.

Des policiers démunis

Face la violence et au niveau d'alcoolémie des fêtards, les six policiers de l'île de Porquerolles (quatre policiers nationaux, un municipal et un AVSP) auraient tout fait pour éviter d'être blessé en les séparant, et que la situation ne vire au drame.

Le bureau départemental Var Alliance Police Nationale dénonce cette soirée pour sensibiliser la CSP Hyères-Carqueiranne sur leur mission particulière l'été. Ils réclament davantage d'effectifs sur l'île pendant la haute saison, et un équipement plus complet pour mieux gérer ce type de situation.

Une version contestée par un témoin

Ce n'est autre que le patron de l'établissement l'Escale, où les saisonniers ont festoyé, qui infirme la version du syndicat. En effet d'après lui, une seule bagarre a démarré vers le port entre cinq personnes, avant d'être vite maîtrisée.