Insolite

Trois poneys disparus d'un centre équestre retrouvés en zone industrielle à Limoges

Par Solène De Larquier, France Bleu Limousin lundi 20 mars 2017 à 18:07

Poney de race Shetland à la robe Pie Alezan (photo d'illustration)
Poney de race Shetland à la robe Pie Alezan (photo d'illustration) © Maxppp - Christian Watier

Trois poneys d'un centre équestre de Panazol ont disparu la semaine dernière avant d'être retrouvés dans la zone nord de Limoges. Les animaux ont été recueillis par le refuge des Cars et les propriétaires retrouvés grâce à Facebook. La gérante va porter plainte.

La gérante de l'Écuries de Cordelas va porter plainte cette semaine pour le vol de trois de ses poneys. Les trois animaux ont disparu la semaine dernière mais les propriétaires ne s'en sont pas aperçus de suite. "Les animaux vivent dans un enclos et nous passons les voir deux fois par semaine" a expliqué Gaïlene Teillard, gérante et enseignante au centre équestre de Panazol.

Les trois poneys Shetland ont été trouvés jeudi dernier par les employés d'une usine dans la zone nord de Limoges, à plusieurs kilomètres du centre équestre. Les ouvriers ont appelé la SPA. L'association a récupéré les animaux le lendemain et les a confiés au refuge des Cars. L'association Héliominos, habituée à récupérer les animaux esseulés a alors diffusé un appel à témoin sur Facebook.

Les propriétaires n'ont réagi que samedi : "Ma fille regarde souvent la page Facebook de l'association. Elle a toute de suite reconnu nos poneys car ils ont une couleur particulière. Nous sommes allés dans leur champs pour nous assurer qu'ils n'étaient plus là avant de contacter Héliominos", a confié Gaïlene Teillard.

Des poneys à la couleur recherchée

La gérante doute que les poneys soient partis d'eux-mêmes : "Ces trois poneys ont grandi avec un quatrième poney shetland et deux poulains, or ce sont les seuls à être partis." a-t-elle expliqué avant de préciser que le poney resté dans l'enclos avait une couleur plus classique et donc moins prisée. "Il est déjà arrivé que des animaux s'échappent mais ils ne vont jamais bien loin. Et puis ils recherchent la verdure, ça me paraît étonnant qu'ils aient traversé l'autoroute et parcouru une telle distance, le macadam les effraie" a ajouté la propriétaire.