Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La glace aux rillettes de Parcé-sur-Sarthe fête son premier anniversaire

-
Par , France Bleu Maine, France Bleu

Les glaces aux rillettes viennent de fêter leur premier anniversaire en Sarthe. Patrice Riauté et sa femme ont lancé la fabrication l'été dernier et les retombées sont plutôt bonnes. Ce couple d'éleveur de vaches laitières de Parcé-sur-Sarthe propose une cinquantaine de recettes de glaces.

Des petits bâtonnets de glace aux rillettes et au foie gras
Des petits bâtonnets de glace aux rillettes et au foie gras © Radio France - Christelle Caillot

Parcé-sur-Sarthe, France

La lancement de la première glace aux rillettes a fait le buzz l'année dernière. De nombreux médias ont parlé de l'initiative de ce couple, Catherine et Patrice Riauté, éleveur de vaches laitières à Parcé-sur-Sarthe en EARL des Courbetons. Une glace aux rillettes qui ne laisse pas indifférent mais qui est surtout un produit d'appel.

Un pot de glace aux rillettes de Patrice et Catherine Riauté - Radio France
Un pot de glace aux rillettes de Patrice et Catherine Riauté © Radio France - Christelle Caillot

"Après la crise du lait, on revient de loin."

Il y a cinq ans avec la crise du lait, Patrice et Catherine Riauté vendaient uniquement le lait de leurs 50 vaches laitières, et avec les prix qui étaient au plus bas, ils étaient à deux doigts de mettre la clef sous la porte. 

"Le projet de glaces est parti de trois années de crise laitière, souligne Patrice Riauté, éleveur à Parcé-sur-Sarthe. Je suis producteur depuis maintenant 22 ans mais il y a encore quelques années, je produisais du lait et je n'arrivais pas à vivre de cette production. Financièrement, c'était devenu très compliqué. On s'est même posé la question d'arrêter l'atelier lait. Et puis quand notre fils a fini ses études et qu'il a voulu s'installer avec nous, on a décidé de valoriser une partie de notre industrie laitière avec les glaces. On a préféré faire des glaces artisanales plutôt que de la crème ou des yaourts, car ça se faisait déjà beaucoup". 

L'aventure de la glace aux rillettes part d'une blague

_"Pour la glace, on nous a toujours dit qu'il fallait innover_, et aller de l'avant, poursuit Patrice Riauté. Alors quand on s'est rendu au printemps des rillettes en 2018, on en a discuté avec des copains. Au départ, c'est presque parti d'une blague, genre pas chiche de faire de la glace aux rillettes ! Et puis, quand on l'a fait goûter, on a fait le buzz. Je ne connaissais pas ce mot d'ailleurs, mais on a fait un buzz départemental voire national !"

"Aujourd'hui, cette glace aux rillettes, nous la vendons régulièrement mais c'est surtout un produit d'appel, souligne Patrice Riauté. Ça a bouleversé notre vie parce que l'on n'était pas habitué à être aussi sollicités et à recevoir des médias. Mais ce n'est pas ce qui se vend le plus. Les gens viennent, ils goûtent mais ils repartent souvent avec les incontournables qui sont la vanille, le chocolat, et les fruits."

"La glace aux rillettes est notre produit phare en terme de communication mais pas en terme de ventes. De plus, cet été, avec les fortes chaleurs, ce sont surtout les sorbets aux fruits qui se vendent le plus."

Patrice et Catherine Riauté dans l'atelier de fabrication de glaces - Radio France
Patrice et Catherine Riauté dans l'atelier de fabrication de glaces © Radio France - Christelle Caillot

Des clients de proximité

"Oui, c'est sur que nous avons été sollicités par les gros industriels, mais je ne veux pas aller trop vite. Nous écoulons en moyenne trente litres de glace par semaine et nos clients sont surtout des locaux. Des petits supermarchés. On travaille aussi pour les restaurants du département, les traiteurs et depuis peu les collectivités. Certains collèges et écoles nous prennent aussi de temps en temps des commandes. Nous proposons aussi des ventes directes tous les vendredis soir". 

Les verrines de glace pour les traiteurs - Radio France
Les verrines de glace pour les traiteurs © Radio France - Christelle Caillot
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu