Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La mésaventure arrivée à Philippe Croizon : "Vous êtes en avance sur votre retard"

mercredi 30 novembre 2016 à 17:54 Par Delphine Garnault, France Bleu Gironde et France Bleu Poitou

Alors que l'on parle des retards mieux remboursés à la SNCF, Philippe Croizon, le sportif Chatelleraudais, amputé des quatre membres, a vécu, ce mercredi, une mésaventure qui fait sourire en gare de Bordeaux.

Philippe Croizon lors d'un passage dans les studios de France Bleu Poitou
Philippe Croizon lors d'un passage dans les studios de France Bleu Poitou © Radio France - Radio France

Châtellerault, France

Philippe Croizon, le sportif chatelleraudais amputé des 4 membres, prend très régulièrement le train. Ce mercredi matin, il se rend de Biarritz à Bordeaux. Mais le train a environ 15 minutes de retard à l'arrivée en gare de Bordeaux aux environs de midi. Philippe Croizon qui est en fauteuil ne voit pas l'employé censé l'aider à descendre "Je commençais à paniquer et je me disais que j'allais filer jusqu'à Paris" raconte le Chatelleraudais.

L'employé arrive en catastrophe

Soudain, il voit un employé arrivé en catastrophe avec sa rampe d'accès pour personnes à mobilité réduite et l'employé s'excuse avec cette phrase "Ecoutez vous êtes en avance sur votre retard"

Philippe Croizon raconte qu'il a pleuré de rire "A la SNCF tout est possible mais là j'ai trouvé cela incroyable" s'amuse le sportif. Philippe Croizon, amusé, confie qu'il a voulu prendre un selfie avec l'employé qui n'a pas spécialement souhaité figurer en photo !

Ecoutez Philippe Croizon nous raconter son aventure en gare de Bordeaux