Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : A Thionville, les restaurants s'allient pour mettre en place un service de plats à emporter

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un groupe d'amis restaurateurs a décidé de lancer un nouveau projet, pour limiter la casse après le confinement. Ils lancent une boutique de plats à emporter à Thionville (Moselle).

Les restaurateurs se sont associés pour créer une boutique de vente à emporter.
Les restaurateurs se sont associés pour créer une boutique de vente à emporter. - Collection personnelle

Mieux vaut s'allier dans la crise, c'est le mantra d'un groupe de restaurateurs de Thionville qui a lancé Le grand resto Thionvillois, une initiative qui propose des repas à emporter. 

L'initiative est en fait partie d'un élan de générosité, pendant le confinement. Pour répondre à une infirmière de l'hôpital Bel Air qui les avait sollicité, les restaurateurs de Thionville et des environs ont servi plus de 2.200 repas aux équipes de réanimation et au staff covid de l'hôpital, "pour rendre leur quotidien un peu plus agréable", explique Lionel Gallois, le patron du restaurant Les Sommeliers

"Suite à cette association, poursuit le restaurateur, on s'est dit que ce serait dommage de s'arrêter là, et on a continué notre démarche, en créant un site de vente en ligne". Au départ, tout se faisait par internet, et via les pages Facebook des restaurants.

Une boutique et la création de deux emplois

"À la réouverture des restaurants, on s'est un peu plus concentré sur nos clients, dans nos établissements, on a un peu limité la pub. Là on va plus loin, poursuit Lionel Gallois, avec un point de vente central, et un camion réfrigéré pour récupérer les repas préparés dans nos cuisines." Les plats seront ensuite proposés à la vente à emporter dans la future boutique.

Une manière de rebondir, mais aussi de limiter la casse, explique le chef : "On a perdu un quart de nos capacités d'accueil avec les règles de distanciation sociale. Dans mon restaurant, on est passé de 60 couverts à environ 45 couverts, la vente à emporter, c'est pour essayer de sauver les meubles! "

Deux emplois vont être créés pour assurer la vente dans cette boutique qui ouvrira à la fin du mois à Thionville. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess