Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La nouvelle éco : en Mayenne, plus de 350 moutons s'occupent d'espaces verts de collectivités et d'entreprises

-
Par , France Bleu Mayenne

Une quinzaine de collectivités et d'entreprises mayennaises font appel à Bruno Guyot, un écopâtureur de Saint-Hilaire-du-Maine. Il introduit des moutons qui entretiennent donc naturellement les espaces verts. Près de 10 ans après s'être lancé, son entreprise se développe bien.

Moutons Solognots, d'Ouessant, Rouges de l'Ouest... Bruno Guyot en a plus de 350.
Moutons Solognots, d'Ouessant, Rouges de l'Ouest... Bruno Guyot en a plus de 350. © Radio France - Aurore Richard

Vous avez sûrement remarqué ces moutons près des bâtiments de Céva ou de Willow à Laval. Ils sont là pour pâturer, un peu comme une tondeuse naturelle. C'est une idée de Bruno Guyot, éleveur et écopâtureur à Saint-Hilaire-du-Maine près d'Ernée. En à peine dix ans, il a énormément développé son activité avec plus de 350 moutons, et de plus en plus de clients.

Bruno Guyot travaille avec une quinzaine de clients, essentiellement des collectivités territoriales, comme le conseil départemental, Laval Agglo Mayenne, Ernée et des entreprises aussi, comme la SNCF, Seva ou Wilo à Laval. "Mon boulot consiste à entretenir par l'écopâturage des zones humides, des bassins d'orage, parfois des espaces de pelouses et ce qu'on appelle des "délaissés" sur le bord des routes qui sont des charges pour les collectivités territoriales", décrit-il. 

Selon le type de terrain, il n'introduit pas la même race de moutons. "Pour les zones humides par exemple, c'est essentiellement les Solognots qu'ils ont des prédispositions pour ce type de site. Sur des endroits qui se rapprochent plus de la prairie, ce sont des Rouges de l'Ouest. Les moutons d'Ouessant eux, sont essentiellement sur des sites urbains parce qu'ils ont beaucoup de succès auprès des gens, des enfants, notamment en raison de leur petit format", explique l'écopâtureur. 

Des bienfaits sur la végétation et les insectes

L'un des avantages de ce système, c'est son côté écologique, environnemental. "En adoptant une méthode douce d'entretien, cela permet à la biodiversité de poursuivre son cycle, cela aide la végétation des zones humides à revenir spontanément sur certaines parcelles au bout d'un, deux ans ou trois ans", analyse ce professionnel. Il a aussi un effet sur les insectes. 

Des entreprises comme Wilo, Ceva et la SNCF font notamment appel aux moutons de Bruno Guyot.
Des entreprises comme Wilo, Ceva et la SNCF font notamment appel aux moutons de Bruno Guyot. © Radio France - Aurore Richard

Pour ses clients, ce système est aussi moins cher qu'en faisant appel à une entreprise d'espaces verts. Le Mayennais développe aussi l'écopâturage avec des chèvres qui peuvent accéder aux fossés ou aux zones avec des ronces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess