Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La panthère aperçue sur les toits d'Armentières il y a un an serait aux Pays-Bas !

-
Par , France Bleu, France Bleu Nord

La panthère noire vue en septembre 2019 sur les toits d'Armentières et volée une semaine plus tard au zoo de Maubeuge fait de nouveau parler d'elle : elle aurait été confiée par un couple à un sanctuaire des Pays-Bas.

La panthère s'appelle désormais Akilla.
La panthère s'appelle désormais Akilla. - Fondation Stichting Leeuw

C'est un nouvel épisode dans l'histoire rocambolesque de la panthère d'Armentières. Le félin qui avait fait le buzz il y a un an serait désormais soigné dans un sanctuaire des Pays-Bas. L'association Action protection animale (APA) estime avoir remonté sa trace.

Les images de cette panthère noire déambulant sur les toits d'Armentières le 18 septembre 2019 avaient fait le tour de France. L'animal, qui s'était échappé d'un appartement, avait été accueilli au zoo de Maubeuge... avant d'être volé dans la nuit du 23 au 24 septembre. Depuis, on n'avait aucune nouvelle de cette panthère.

La panthère noire d'Armentières volée au zoo de Maubeuge.
La panthère noire d'Armentières volée au zoo de Maubeuge. © Radio France - Baziz Chibane

Un couple aurait déposé cette "star française" aux Pays-Bas

Nouveau rebondissement aujourd'hui : l'APA affirme que la panthère vit désormais aux Pays-Bas. Un couple l'aurait confiée en janvier à un sanctuaire dédié à l'accueil des grands félins, Stichting Leeuw. "Nos partenaires aux Pays-Bas nous ont informés qu'une panthère noire a été prise en charge par ce sanctuaire. En faisant des recherches, on s'est rendus compte qu'elle correspondait en tous points à celle d'Armentières au niveau de l'âge, la date de naissance déclarée, le physique, et le fait que cet animal n'a pas été identifié. On a peu de doutes sur l'origine de cette panthère", explique Anne-Claire Chauvancy, membre de l'association.

Surtout, le couple l'a déposée en indiquant que c'était "une star française qui a fait grand bruit dans la presse en se baladant à Armentières", précise Anne-Claire Chauvancy. Un des deux membres du couple parle français, selon l'association. Ce couple aurait dit ne pas pouvoir garder le félin plus longtemps, étant donné qu'il s'agit d'un animal sauvage qui devenait dangereux. On ne sait pas comment "Louise" est arrivée entre les mains de ce couple.

Une nouvelle vie "de diva"

Louise a été rebaptisée Akilla, et se comporte "comme une diva", dans un enclos avec deux pumas, affirme le sanctuaire. Elle est accueillie "dans les meilleures conditions qu'on puisse donner à un animal sauvage captif", souligne Anne-Claire Chauvancy : aucune raison donc selon elle que la panthère quitte ce sanctuaire.

Akilla vit désormais dans un enclos spécialement aménagé pour elle.
Akilla vit désormais dans un enclos spécialement aménagé pour elle. - Stichting Leeuw

Le parquet de Lille ne confirme pas encore qu'il s'agit bien de la panthère aperçue à Armentières. L'enquête est confiée aux gendarmes de l'Office central de lutte contre les atteintes à l'environnement et à la santé publique à Paris. Ils ont fait analyser un échantillon d'ADN de la panthère "néerlandaise" pour le comparer avec la "nordiste"et attendent les conclusions du laboratoire.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess