Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

La présence d'un relais postal source de discorde à St Branchs en Indre-et-Loire

mercredi 19 juillet 2017 à 17:44 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Le maire de St Branchs, près de Tauxigny, menace de démissionner car il est mis en minorité par le conseil municipal ! Au centre de la discorde, la Poste et le choix, soit de créer un relais postal géré par la mairie, soit d'installer le service dans un commerce.

Le relais postal sera-t-il en mairie ou chez le buraliste ?
Le relais postal sera-t-il en mairie ou chez le buraliste ? © Maxppp - Sébastien Jarry

Le maire de St Branchs, dans le Sud-Touraine, menace de démissionner en raison de l'opposition d'une partie du conseil municipal sur la présence postale dans la commune. Au centre de la discorde, la proposition du maire de créer un relais postal chez le buraliste pour maintenir le commerce de proximité. Le problème, c'est que l'autre solution envisagée, un service postal géré par la mairie, est pour l'instant la solution que préfère le conseil municipal. Un vote à bulletin secret a eu lieu et le maire Daniel Balanger s'est retrouvé en minorité : 7 voix contre 9 pour l'agence postale en mairie. Mais Daniel Balanger n'en démord pas. Le maire de St Branchs se bat depuis longtemps pour la survie du petit commerce local. Autre argument mis en avant, le coût financier qu'engendrerait l'agence au sein même des locaux municipaux.

Il faut trouver 10.000 à 15.000 euros pour financer cette agence postale. On me demande d'assumer une position qui est contraire à ce que je défends. Le maire de St Branchs

Daniel Balanger a peut être la solution, consulter la population par référendum, ce n'est qu'une éventualité pour le moment. On verra si les électeurs me suivent ou m'abandonnent. Daniel Balanger qui fait de la survie du petit commerce un combat. Depuis un peu plus de 6 mois, un repreneur a été trouvé pour la supérette de la commune. Du côté des habitants, les avis sont partagés sur ce dossier.

C'est mieux chez le buraliste pour les horaires. Je pense que c'est à la mairie de reprendre la Poste

En tout cas la buraliste, Francine Lévêque, est partante. J'ai toujours espoir de devenir Relais-Poste, après la décision c'est pas moi. Il y a des clients qui préfèrent par rapport aux horaires. Ils disent que c'est plus pratique. A suivre.