Insolite

La restauration de l'orgue de la cathédrale du Mans vient de commencer

Par France Bleu Maine et Christelle Caillot, France Bleu Maine jeudi 7 janvier 2016 à 18:43

La cathédrale St-Julien au Mans
La cathédrale St-Julien au Mans © Radio France - Christelle Caillot

Le chantier va durer deux ans. Les ouvriers ont commencé ce mercredi à démonter tous les tuyaux de l'orgue. Des travaux dont le coût s'élève à 900.000 euros financés entièrement par l'état.

Un chantier d'envergure qui va durer deux ans. Il s'agit en fait de démonter toutes les pièces et rien que pour les tuyaux, il y en a plus de quatre mille huit-cents avec pour certains des hauteurs de plus de six mètres ! Deux entreprises de l'Isère sont en charge du chantier. Le coût de ces travaux s'élève à 900.000 euros. Il est pris en charge par l'état car les cathédrales appartiennent à l'état).

En général, un orgue d'une cathédrale est restauré tous les cinquante ans; au Mans, la dernière restauration date de 1958.

Actuellement, quand on arrive devant la  cathédrale, on voit désormais plusieurs grands panneaux en bois avec des écriteaux "attention chantier". Et quand on lève la tête plusieurs ouvriers sont en train de démonter les tuyaux de l'orgue avec l'aide de câbles. Ils vont aussi démonter toutes les caisses qui sont à l'arrière de l'orgue, de nombreux câbles, sans parler des installations électriques. Un travail de titan.

Les travaux de restauration de l'orgue de la cathédrale - Radio France
Les travaux de restauration de l'orgue de la cathédrale © Radio France - Christelle Caillot

Mais pourquoi démonter, nettoyer et remonter un orgue dure autant de temps ?

Roland Galtier, technicien conseil pour les orgues historiques nous explique que rien que pour nettoyer un tuyau, il faut près de deux heures. A cela il faut aussi rajouter toutes les pièces mécaniques, électriques et électroniques qui seront également passer en revue. Il y a des milliers de connexions sur un orgue avec aussi des toutes petites pièces. Pendant une quinzaine de jours, les ouvriers de deux sociétés basées en Isère font le démontage. Ensuite, la quasi-totalité des pièces seront transportées par camion dans des ateliers spécialisés en Isère.

Il s'agira de vérifier de nettoyer les différentes pièces et aussi pour certaines de vérifier l'étanchéité. Et une fois ce travail effectué, les ouvriers devront remonter toutes ces pièces sur l'orgue au Mans. Ce devrait être fait en octobre 2017.

En attendant, il y aura encore de la musique à la cathédrale St-Julien avec le petit orgue du choeur. Pour l'organiste titulaire du grand orgue de la cathédrale : "je suis une veuve joyeuse, pour au moins deux ans; c'est fort intéressant et impressionnant de voir tous ces tuyaux partir.... Et s'il est bien harmonisé, l'orgue devra encore mieux sonner que maintenant".

Partager sur :