Insolite

EN IMAGES | La spiruline : l’algue qui redonne la forme est aussi produite en Bretagne

Par Annaïg Haute, France Bleu Armorique et France Bleu Breizh Izel lundi 5 septembre 2016 à 10:29

Dans ses serres, le producteur cultive 280m2 de spiruline.
Dans ses serres, le producteur cultive 280m2 de spiruline. © Radio France - Annaïg Haute

C'est un produit particulièrement à la mode. La spiruline est cultivée dans des bassins puis transformée en compléments alimentaires après avoir séché. Reportage chez un producteur breton.

Dans les bassins plein d'eau toute verte, impossible de distinguer la spiruline en tant que telle. Mais c'est pourtant en filtrant cette eau, tous les matins, que Mathieu Fourneau fait sa récolte : « C’est une micro-algue, une Ciano-bactérie, le premier organisme à avoir fait de la photosynthèse sur thèse, on ne la voit pas à l’œil nu mais l’eau est pleine de petits brins, des petites spirales qu’on ne peut voir qu’au microscope »

Impossible de distinguer les algues à l'oeil nu. - Radio France
Impossible de distinguer les algues à l'oeil nu. © Radio France - Annaïg Haute

Pour se développer, la spiruline a besoin de chaleur, il fait près de 50°C dans les serres. L’eau est filtrée et la spiruline est ensuite pressée, pour faire une sorte de pâte verte, qui ressemble à de la pâte à modeler. C’est ce produit qui est ensuite coupé en spaghetti puis mis à sécher et concassé.  Les petits filaments ainsi obtenus se consomment dans un yaourt ou un plat froid. Le spécialiste conseille d’en prendre une cuillère à café par jour pendant un mois.

La spiruline est compressée puis séchée et concassée. - Radio France
La spiruline est compressée puis séchée et concassée. © Radio France - Annaïg Haute

Pour mieux sécher, le produit est découpé en spaghetti. - Radio France
Pour mieux sécher, le produit est découpé en spaghetti. © Radio France - Annaïg Haute

70% de protéines

Un produit très en vogue, avec 70% de protéines, il est idéal pour les régimes végétariens notamment. La spiruline est également riche en anti-oxydants. Le producteur morbihannais explique qu’elle est « bourrée de protéines, de minéraux, de fer, ou encore de potassium. Ça renforce aussi l’immunité et permet aux gens un peu fatigués, un peu carencés de récupérer et les sportifs peuvent la prendre pour limiter les crampes. »

Avec 280 m2 de bassin, le producteur produit 300 kg de spiruline par an. Il espère développer encore sa production. Il faut compter une quinzaine d’euros pour un sachet de 100 grammes de ces algues, ce qui représente une cure d’un mois.

Le producteur  qui appartient à la fédération des spiruliniers de France, vend ses produits sur les marchés :

  • Le marché bio de Lorient les mardis après-midi.
  • Le marché du jeudi apres-midi à Auray
  • Vous pouvez retrouver ses produits sur www.bretagnespiruline.fr

L'algue ressemble à de petites spirales, c'est ce qui lui a donné son nom. - Radio France
L'algue ressemble à de petites spirales, c'est ce qui lui a donné son nom. © Radio France - Annaïg Haute

Les copeaux d'algues séchés se consomment à raison d'une cuillerée à café par jour. - Radio France
Les copeaux d'algues séchés se consomment à raison d'une cuillerée à café par jour. © Radio France - Annaïg Haute