Retour
Provence-Alpes-CĂŽte d'Azur Corse Auvergne-RhĂŽne-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-ComtĂ© Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-RhĂŽne-Alpes
  • Bourgogne Franche-ComtĂ©
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-CĂŽte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Poisson d'avril 🐡 La statue du Lion de Belfort va rugir toutes les heures

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

La mairie de Belfort annonce ce jeudi avoir pour projet de faire rugir le Lion de Belfort toutes les heures, et ce afin de célébrer le 150e anniversaire du siÚge de 1870-1871, et aprÚs que la statue ait été élue plus beau monument de France. Mais c'était notre poisson d'avril !

Le Lion de Bartoldi symbolise la résistance de la ville pendant le siÚge de Belfort par l'armée prussienne durant 103 jours, de décembre 1870 à février 1871
Le Lion de Bartoldi symbolise la rĂ©sistance de la ville pendant le siĂšge de Belfort par l'armĂ©e prussienne durant 103 jours, de dĂ©cembre 1870 Ă  fĂ©vrier 1871 © Radio France - Wassilla Guittoune

Mise à jour du 1er avril à 18h : il s'agissait de notre poisson d'avril 2021. Merci à JérÎme Marche et au maire de Belfort Damien Meslot d'avoir joué le jeu. Nous vous laissons découvrir ou redécouvrir l'article tel qu'il a été initialement publié :

"C'est comme une évidence" s'enthousiasme JérÎme Marche, le monsieur Citadelle de la ville de Belfort : la statue monumentale du Lion de Belfort va rugir toutes les heures selon un projet mené par la maire de Belfort. L'idée est de célébrer le 150e anniversaire du siÚge de 1870-1871 et de "savourer" le titre du monument préféré des Français décerné à la statue en 2020 explique Damien Meslot, maire de Belfort, ce jeudi et pourquoi pas ajoute l'élu, "attirer en nombre des touristes".

Un projet inédit 

"Non ce n'est pas fou" se défend Damien Meslot, maire de Belfort "Nous sommes au 150e du siÚge de Belfort, et le Lion a été été sacré monument préféré des Francais, or avec le Covid nous n'avons pas pu célébrer ces événements. Tous les matins, les Belfortains pourraient ainsi se réveiller avec le rugissement du Lion, les touristes pourraient venir voir ce Lion. C'est assez impressionnant avec la place de l'Arsenal en contrebas". 

Techniquement parlant, une entreprise a été contactée, et le coût pour la ville représente 100 000 euros "un prix tout à fait raisonnable car il n'y aura pas plus d'investissement et cela attirera certainement les touristes". Des rugissements ont été sélectionnés, certains restent à choisir, et le dispositif pourra ainsi débuter à l'été affirme l'élu.

Un projet qu'Auguste Bartholdi avait déjà imaginé

Faire rugir la sculpture est un projet qu'Auguste Bartholdi, crĂ©ateur du magistral Lion de Belfort, avait dĂ©jĂ  pensĂ© Ă  l'Ă©poque explique JĂ©rĂŽme Marche, responsable de l'action culturelle et Ă©ducative des musĂ©es et de la citadelle : "Il s'est toujours intĂ©ressĂ© Ă  la mesure du temps, et d'ailleurs le musĂ©e de Belfort possĂšde une horloge de parquet qui met en avant l’histoire qu'il a entretenu avec l'Alsace annexĂ©e. Pour lui c'Ă©tait important de battre ce temps qui Ă©tait long sans revoir l'Alsace, sa terre d'origine".

Ainsi, on retrouve des traces de ce projet dans les cahiers du sculpteur alsacien,  : ""Il y a un véritable respect de l'oeuvre originale, car le projet part d'une intention écrite de l'artiste qui avait pensé à ce mécanisme assez inédit et original. Un petit peu comme Léonard de Vinci, il écrivait dans des carnets, il faisait des esquisses et c'est dans ces carnets qu'on puise cette idée d'imaginer un mécanisme monumental qui va donner vie toutes les heures au lion de Belfort"

Un projet inachevé 

Selon JĂ©rĂŽme Marche, le monsieur Citadelle Ă  la ville de Belfort, Auguste Bartholdi avait ainsi travaillĂ© avec des ingĂ©nieurs comme Gustave Eiffel,pour travailler des choses extrĂȘmement complexes comme des mĂ©canismes pour faire rugir la statue. Mais le projet n'a pas pu se faire explique le spĂ©cialiste : "Bartholdi, comme les Belfortains le savent, n'a pas pu terminer correctement son chantier Ă  Belfort. Le Lion avait Ă©tĂ© financĂ© par une souscription nationale et comme il y a eu un diffĂ©rent avec la mairie de Belfort, de guerre las, il n'a pas pu aller jusqu'au bout de son idĂ©e".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess