Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Insolite

Simone, la trottinette la plus compacte du monde, en route pour le concours Lépine

-
Par , France Bleu Nord

Simone a la taille d'une ramette de papier, elle ne pèse que 3,5 kilos et se plie et déplie en 15 secondes. Ses papas, Steven Pingon et Rémy Montagne, la présentent au concours Lépine qui ouvre ce samedi à Paris.

Steven Pingon et Rémy Montagne les fondateurs de Simone
Steven Pingon et Rémy Montagne les fondateurs de Simone © Radio France - Rafaela Biry-Vicente

Valenciennes, France

"Simone" peut se glisser dans un sac à dos, et à la sortie de votre bus, métro, tram ou encore de votre voiture, vous pouvez la monter en 15 secondes. Il suffit d'assembler ses huit tubes en aluminium.  Une petite révolution dans la mobilité urbaine, alors que les trottinettes sont en plein essor un peu partout en France.

C'est le bébé de Steven Pingon et Rémy Montagne, deux anciens ingénieurs de l'usine Renault Douai (Nord). Ils ont voulu répondre à la problématique du dernier kilomètre qui reste entre les transports en commun, ou sa voiture et sa destination. Ils ont inventé "Simone" à Transalley technopôle des mobilités innovantes de Valenciennes. Et leur "Simone" sera présentée au concours Lépine des inventions qui commence ce samedi 27 avril 2019 à Paris.

Testée par la gendarmerie de Valenciennes

Le concept a séduit la gendarmerie de Valenciennes qui va tester Simone dans le cadre de la police de sécurité du quotidien. "C'est une police qui se veut plus proche des citoyens, et qui recherche des modes de mobilité différents, comme  les brigades équestres qui donnent une image plus sympa. Et ça permet de mettre quatre "Simone" dans le coffre, de les sortir facilement pour faire leur patrouille, ça offre donc une réelle liberté dans le travail et d'autres perspectives" explique Steven Pingon. Si le test est concluant, la trottinette ultra compacte pourrait rejoindre d'autres casernes en France.

Bientôt la E-Simone et la Grande Simone

"Simone" qui a déjà des petites sœurs en gestation."E-Simone", la version électrique de la trottinette qui pèsera 5 kilos mais qui permettra de faire environ trois kilomètres et puis la "Grande Simone" qui sera, elle, disponible en libre-service.  

Pour éviter les dégradations et l'anarchie constatées dans les grandes villes avec ces trottinettes en libre-service, les jeunes ingénieurs du Valenciennois proposeront des engins sur des bornes. Elles resteront cependant ultra compactes pour faciliter leur rangement et ils envisagent d'en installer aux abords des centres commerciaux ou en bas des immeubles.

En attendant, la "Simone" originale peut déjà se trouver sur internet. Vous pouvez en commander une en ligne sur le site trottinettessimone pour une livraison en octobre.

Choix de la station

France Bleu